Johnny Hallyday. Les fans se précipitent sur le dernier album

Insolite - Le Leclerc d'Olivet rouvre ses portes à 23h30 pour la sortie de l'album posthume de Johnny

L'album posthume de Johnny Hallyday est sorti: Laeticia brise le silence sur les réseaux sociaux

S'il a évidemment entendu les titres lors des enregistrements studios de l'album finalisé le 28 janvier 2018, le manager a avoué que le secret a été tellement bien gardé par la maison de disque Warner Music France qu'il n'a pas pu avoir d'exemplaire en avance.

Au même moment, Laeticia Hallyday, veuve du " taulier", postait sur ses comptes Instagram et Twitter un message pour accompagner cet événement: " A toi, À nos amours, À tes amours, À la fureur de vivre, À la liberté de penser, À ta musique, Je t'aime pour toujours ". Depuis cette nuit, l'album posthume de Johnny Hallyday, "Mon pays c'est l'amour", est enfin disponible après des mois d'attente.

D'autres enseignes qui habituellement ne vendent pas de produits culturels, comme Simply Market ou Atac, proposeront vendredi matin cet album dont la commercialisation a été rendue incertaine pendant deux mois par une action en justice des aînés Laura Smet et David Hallyday qui réclamaient un droit de regard, finalement refusé par le tribunal de grande instance de Nanterre.

"D'ores et déjà, l'album est disque de platine", s'est félicité le patron de la maison de disques Warner, Thierry Chassagne, vendredi matin sur RTL.

Un disque à la veine rock aux guitares tendues (signées notamment de Yarol Poupaud), où Johnny, presque vivant, rallume le feu avec Mon pays, c'est l'amour , titre très dansant aux ambiances rockabilly ou encore Made in rock n'roll (adaptation de Let The Good Times Roll de JD Mc Pherson), morceau à l'énergie rock inspirée des années 1960/70.

Les paroles prennent également une dimension toute particulière, puisque Johnny y évoque sa vie, ses erreurs, ses excès: "J'en parlerai au diable si l'heure vient à sonner; De m'asseoir à sa table et dire ma vérité; J'en parlerai au diable il saura m'écouter; Innocent le coupable, l'homme que j'ai été; Je l'ai sûrement cherché; Que j'ai trop flirté avec les limites; Je n'vais pas le nier..."

Place ensuite aux guitares americana sur 4M2, chanson sur le thème de la prison, où l'interprète de Les portes du pénitencier se met à la place du condamné " 4M2 et des poussières, c'est la dimension de l'enfer, la mesure de ma misère".

Sera-t-il le plus vendu de sa discographie? Mais un lieu en France où les fans pourraient se recueillir, c'est important, je pense.

Peut-être pas le meilleur (De L'Amour garde notre préférence), mais un de ses plus réussis.

Dernières nouvelles