L'entourage de Karim Benzema visé par une enquête préliminaire pour tentative d'extorsion

Karim Benzema suspecté d'être impliqué dans une affaire de tentative d'enlèvement ?

Karim Benzema suspecté d'être impliqué dans une tentative d'enlèvement ?

"Karim Benzema suspecté d'être impliqué dans une tentative d'enlèvement". Il serait un agent connu dans le monde du football et aurait eu des contacts avec Karim Benzema. D'Souza a ainsi porté plainte le lundi 8 octobre au commissariat de Nanterre pour "tentative d'arrestation, d'enlèvement, séquestration ou détention arbitraire, violence n'ayant entraîné aucune incapacité de travail". Une enquête préliminaire du chef de " tentative d'extorsion " a été ouverte par le parquet de Paris, selon la même source. Mediapart rapporte que Léo D'Souza, agent de 33 ans, aurait travaillé pour Karim Benzema avant que les relations entre les deux hommes ne se soient tendues. Chargé en juillet 2018 de récupérer au Maroc cette somme liée à un contrat de sponsoring et de la rapatrier en France, l'agent, qui n'occupait pas de fonction officielle auprès du joueur mais réalisait diverses missions pour lui, a en effet été arrêté par les douaniers à Marrakech. "Monsieur Benzema pense que je lui suis redevable de la somme de 50 000 euros", aurait avancé l'intéressé lors de son dépôt de plainte.

Ken Léo D'Souza, qui travaillait pour Benzema depuis plusieurs années, accuse des membres de l'entourage du buteur français de l'avoir agressé et d'avoir tenté de l'enlever devant un bar à chicha parisien dans la nuit du 7 octobre, en marge du match entre le PSG et l'OL. "Je sors du van et je tombe sur Léo, c'est un ami". D'Souza refuse et se fait alors frapper par l'ami du joueur. "On sait par ailleurs que Karim Benzema n'était pas présent sur les lieux et pourtant on titre sur une suspicion de tentative d'enlèvement, c'est parfaitement grotesque", a ajouté M Cormier. L'enquête, confiée au troisième district de la police judiciaire de Paris, devra le déterminer. Smaïne Tabennehas, un ami d'enfance de Benzema, l'aurait attrapé par la manche et lui aurait ordonné de grimper dans le véhicule. Selon Mediapart, c'est D'Souza qui aurait mené ces discussions avec Milan, a priori dans le dos de Benzema, qui l'aurait ensuite appelé pour lui dire d'arrêter de parler de lui, n'étant pas intéressé par cette destination.

Dernières nouvelles