Mon pays c'est l'amour : L'album posthume de Johnny Hallyday va-t-il plaire ?

Edition numérique des abonnés

Mon pays c'est l'amour : L'album posthume de Johnny Hallyday va-t-il plaire ?

À minuit passé une minute, le service d'ordre de la Fnac a laissé les quelque vingt premiers clients entrer dans le magasin, avant de bloquer les suivants.

"J'aimais Johnny. Par respect je voulais être là".

Pour l'occasion, de nombreuses enseignes culturelles prévoient d'ouvrir leurs portes de nuit. Mais aussi de l'espace culturel Leclerc d'Olivet, près d'Orléans, de celui de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire, et du Cultura de Claye-Souilly, en Seine-et-Marne.

L'album sortira en trois éditions: CD simple, CD collector à tirage limité avec livret, et vinyle couleur blanc.

Les enseignes exclusivement agroalimentaires comme Simply Market ou Atac proposeront quant à elles le disque sur leurs étalages vendredi. Battra-t-il des records de ventes? Pour son premier jour de distribution, il s'en était vendu 250000.

La plateforme de streaming Deezer a par ailleurs installé une structure circulaire de 25 mètres de long et 4 mètres de haut sur le parvis de la Gare Saint-Lazare, à Paris. Grâce à 200 câbles d'écoute, les visiteurs pourront se brancher directement avec leur propre casque ou s'en faire prêter. L'opération se poursuivra non-stop jusqu'à vendredi 22 heures, puis samedi et dimanche de 10 heures à 22 heures. C'est gigantesque et historique. Avec une mise en place de 800 000 exemplaires, le 51e album, Johnny Hallyday ferait l'objet d'un dispositif exceptionnel de la part de la maison de disques Warner Music France, la maison de disque du taulier depuis 2005.

Invité dans Touche pas à mon poste, Jacques Séguéla a donné son point de vue sur l'affaire autour du testament de Johnny Hallyday, qui déchire sa famille depuis plusieurs mois.

La date de sortie, le 19 octobre, était encore méconnue qu'une polémique enflait autour du titre: Mon pays c'est l'amour.

Dernières nouvelles