"First Man" : les anecdotes autour du film de Damien Chazelle

Pour se préparer au rôle de Neil Armstrong, Ryan Gosling a visité la Nasa

First Man : un extrait spectaculaire pour l'odyssée spatiale de Ryan Gosling

Pilote jugé "un peu distrait " par ses supérieurs, le jeune pilote d'alors sera, tout de même à bord d'Appolo 11 qui alunira le 21 juillet 1969. Ce seront les programmes Gemini et Apollo.

Film organique, tourné en pellicule, First Man est tourné au plus près des corps secoués dans des vaisseaux pas encore au point, dans une Amérique en pleine guerre froide, qui confie ses rêves de grandeur à des hommes héroïques et ordinaires. Et pendant ces années, en levant la tête vers le ciel il verra la Lune semblant le narguer et l'attendre... Monia Kashmire nous dévoile quelques anecdotes autour du film, à l'instar de la phrase "C'est un petit pas pour l'Homme, mais un bond de géant pour l'Humanité".

Ryan, pourquoi ce " First Man " avec Damien Chazelle? Cette dimension plus intime donne au film une ambiance plus mélancolique et dramatique, une ambiance qui s'immisce également au sein même du programme avec la mort de certains astronautes dont Neil était très proche, plaçant la perte et le deuil au cœur du film. Damien Chazelle appuie sur la touche humaine mais aussi familiale. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d'être un mari aimant auprès d'une femme (Claire Foy) qui l'avait épousé en espérant une vie normale.

En définitive, First Man est la sortie de la semaine et nous vous le conseillons vivement! Et pour l'incarner, il a choisi Ryan Gosling.

Dernières nouvelles