Le gaz augmentera de 5,4 % en novembre

Infographie Id

Infographie Idé Les chiffres de la CRE

Les tarifs réglementés du gaz pour les particuliers vont augmenter en moyenne de 5,79% au 1er novembre 2018, selon la délibération de la Commission de régulation de l'énergie publiée ce vendredi 19 octobre.

La Commission de Régulation de l'Energie précise que "cette augmentation est de 1,9 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,6% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 6 % pour les foyers qui se chauffent au gaz". Depuis le début de l'année, la hausse globale de la facture sera donc de 16,4%.

Comment fonctionne ce calcul? La CRE met également en avant les coûts d'approvisionnement: Engie importe son gaz à 99% et doit l'acheter aux prix du marché qui ont flambé eux aussi.

Au total, depuis le début de l'année, les prix du gaz ont bondi de 16,4%.

Nouveau coup dur pour les consommateurs. Les prix ne vont pas forcément continuer à grimper. La tendance actuelle à la hausse fait suite à la progression des cours du gaz et du pétrole sur les marchés. Il faut cependant éviter de potentielles tensions géopolitiques. Concrètement, les prix du gaz s'alignent sur le prix du baril de brent qui s'envole.

4,5 millions de foyers sont concernés par les tarifs réglementés sur les quelque 11 millions d'abonnés au gaz. Mais ces tarifs encadrés vont progressivement disparaître pour se conformer au droit européen.

Le gouvernement prévoit de décider par ordonnance leur extinction au 1er juillet 2023.

Dernières nouvelles