Opération reconquête pour Laeticia Hallyday, après un album réalisé "dans la douleur"

Comment un fan de Johnny s’est retrouvé à écrire une chanson sur son dernier album

Boris Lanneau et le fameux manuscrit qu’il avait remis à Johnny Hallyday et son entourage en 2015. Un texte qui a changé sa viePlus

En seulement 24h, il s'est déjà vendu à plus de 500 000 exemplaires. Les fans ont été conquis par cet opus réalisé dans des circonstances particulières.

- les derniers jours de Johnny Hallyday sans ses aînés:"Cela m'a fait beaucoup de mal qu'ils disent ça [qu'ils avaient été écartés, ndlr.]". Après son décès, ce sont ses proches qui termineront le disque, sous l'égide de Laeticia Hallyday qui en est devenue la directrice artistique. Très émue, la veuve du Taulier est revenue sur l'enregistrement difficile de Mon Pays, c'est l'amour : "Ce n'est pas un album comme les autres". On aurait pu s'assoir autour d'une table et en parler entre nous. Et puis d'amour. C'est un album qui parle d'amour. Je me disais chacun vit son deuil à sa manière. Laeticia Hallyday a pris la parole, pour la première fois depuis la mort de Johnny, vendredi 19 et samedi 20 octobre, en accordant deux interviews à TF1 et RTL, les partenaires historiques du rockeur.

Alors qu'il lutte contre la maladie, Johnny Hallyday s'accroche à sa musique pour rester debout: "C'était l'album de la survie". "On espère en vendre le maximum", avait-il ajouté, sans toutefois dévoiler l'objectif chiffré pour cet album". Il a été héroïque. Il nous a donné de grandes leçons, de courage, de résilience et d'humilité aussi. Il ne s'est jamais plaint, pas une seule fois. D'être assignées d'une telle violence. Il voulait gagner ce combat. C'était un homme libre. "C'est le public qui décidera", a-t-il argué à l'AFP à quelques heures de l'ouverture des ventes. Il essayait de rendre ses rêves possibles.

Pour l'occasion, à Paris, la Fnac des Champs-Élysées a ouvert ses portes tardivement pour accueillir les fans les plus fervents de Johnny Hallyday. Leur souffrance était bien réelle à tous les deux.

Et malgré le fait qu'il soit encore en contrat avec France Télévisions jusqu'en juin 2019 et que celui-ci recèle une clause de non-dénigrement de son employeur, Patrick Sébastien ne peut visiblement pas s'en empêcher. " Ils sont capables de tout à la télé. Et ses dernières volontés étaient vraiment qu'elles ne connaissent pas la misère comme il avait connu, la douleur, la peur du lendemain, c'était ça sa volonté.

Dernières nouvelles