Le Canada légalise officiellement le cannabis récréatif

La légalisation du cannabis entre en vigueur mercredi 17 octobre 2018 au Canada

Le Canada légalise officiellement le cannabis récréatif

Trois ans après son élection, le gouvernement libéral de Justin Trudeau réalise l'un de ses engagements de campagne les plus symboliques: le Canada est seulement le deuxième Etat de la planète à autoriser la marijuana récréative, après l'Uruguay en 2013. Au Québec il y a déjà 12 boutiques ouvertes pour acheter du cannabis, tandis qu'en Ontario il n'y en aura pas avant avril 2019. Le Canada devient le deuxième pays à l'égaliser cette drogue.

Les tout premiers clients au Canada avaient acheté leurs premiers grammes de marijuana dès minuit heure locale (02H30 GMT mercredi) à Saint-Jean-de-Terre-Neuve (est). "Il gèle dehors, mais je n'ai pas froid".

Aux États-Unis, la consommation récréative de cannabis a également été légalisée dans huit États -la Californie est devenue le 1er janvier 2018 le plus gros marché légal au monde- - et dans la capitale Washington.

La première journée de légalisation du cannabis, mercredi, a été saluée par des milliers d'amateurs qui ont patienté pendant des heures, de l'Atlantique au Pacifique, pour pouvoir acheter leur premier paquet de marijuana " légale ".

La menace apocalyptique qui planait supposément sur le Canada, le Jour 1 de la légalisation du cannabis, ne s'est pas concrétisée, a constaté La Presse qui note avec une pointe d'ironie en éditorial que les Canadiens ont pu se rendre au travail, le 17 octobre, "sans se faire heurter par des automobilistes zigzaguant" sur les routes. Plusieurs d'entre eux ont apporté des chaises pliantes et tuaient le temps en... fumant un joint.

Selon l'AFP, la mise en œuvre de cette mesure va être scrutée et disséquée tant par les Canadiens, appelés aux urnes dans un an pour des législatives incertaines, que par les pays alliés d'Ottawa, dont certains ont déjà autorisé le cannabis thérapeutique.

Si le cannabis est légal depuis minuit, fumer (de la drogue ou du tabac) à moins de 9 mètres d'un commerce reste interdit. "C'est historique, je voulais être là!".

Les retombées économiques de ce nouveau marché sont estimées à environ six milliards de dollars canadiens (soit à peu près quatre milliards d'euros). "Cela fait au moins deux ans qu'on travaille avec les différents gouvernements", a répondu le Premier ministre canadien, répétant que la législation doit permettre de restreindre l'accès de cette drogue douce aux mineurs et "enlever l'argent des poches des organisations criminelles".

Dès hier matin, le ministre de la Santé publique Ralph Goodale a annoncé un projet d'amnistie pour les consommateurs condamnés à des peines légères pour simple possession de cannabis.

Réalisateurs, humoristes, journalistes... Plusieurs personnalités indiennes de l'industrie du spectacle et des médias se sont vues accusées publiquement ces derniers jours de comportement inapproprié envers des femmes dans cette société patriarcale.

En campagne en 2015, Trudeau avait reconnu avoir lui-même fumé quelques joints par le passé, y compris lorsqu'il était député d'opposition. Mais désormais Premier ministre, il affirme avoir renoncé aux pétards: "Je ne bois pas beaucoup d'alcool".

Selon les statistiques officielles, 16 % de la population canadienne a consommé du cannabis en 2017.

Dernières nouvelles