"Momo Challenge": enquête ouverte après la mort d'un ado

Edition numérique des abonnés

Rennes: un adolescent tué par "Momo challenge" - LINFO.re - France, Faits divers

La mort d'un jeune de 14 ans qui participait au Momo Challenge: une série de défis envoyés via une application de messagerie.

Un collégien de 14 ans, originaire de La Guerche-de-Bretagne près de Rennes (Ille-et-Vilaine), a été retrouvé mort pendu dans sa chambre avec sa ceinture de kimono.

Une enquête a été ouverte, a indiqué le parquet de Rennes. "Nous suspectons qu'il a participé au Momo Challenge, je recherche toute personne qui pourrait nous aider ou témoigner", a écrit son père sur Facebook mercredi dernier.

"Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de la Guerche", a indiqué le procureur de la République de Rennes Nicolas Jacquet joint vendredi soir.

Vers une qualification de provocation au suicide? Selon eux, des "défis" précédents auxquels se serait soumis l'adolescent, avaient laissé des traces de scarifications ou des bleus sur son corps.

La famille précise que le dépôt de plainte servira avant tout à alerter les autres parents afin d " éviter tout drame de même nature.

Le "Momo Challenge" inquiète jusqu'à l'Assemblée nationale. Les usagers qui répondent à des messages WhatsApp de "Momo" reçoivent des menaces les enjoignant d'accomplir certaines tâches potentiellement dangereuses.

"L'ensemble des éléments, le téléphone, l'ordinateur de l'adolescent, vont être exploités", a indiqué le procureur qui a "demandé qu'une association d'aide aux victimes prenne contact avec les parents". En cas de non-réalisation, les victimes sont alors menacées de voir leurs informations personnelles et photos, préalablement piratées, rendues publiques, voire menacées de mort.

Cependant, les parents du jeune adolescent réfutent la thèse du suicide.

Dernières nouvelles