La mort d’Aboudramane Sangaré, l’ami fidèle de Laurent Gbagbo — Côte d’Ivoire

Fpi  Décès de Sangaré: Mme Gbagbo prend les commandes et convoque une réunion d'urgence chez elle

Côte d'Ivoire : Aboudramane Sangaré, fidèle compagnon de Laurent Gbagbo, est décédé (Jeune Afrique)

Aboudramane Sangaré, président par intérim de la frange dirigée par Laurent Gbagbo, est décédé samedi 3 novembre à Abidjan, nous confirment plusieurs sources. Une décision qui tombe, alors que son épouse, Simone Gbagbo, vice-président de cette formation politique, venait d'annoncer un Secrétariat général extraordinaire à son domicile. Une invitation qui n'avait pas été du goût de Sangaré Aboudramane.

Aboudramane Sangaré, née le 9 mars 1946 à M'Bahiakro (Centre ivoirien), meurt à l'âge de 72 ans. "J'exprime mes sincères condoléances et ma profonde sympathie à la famille du Prof".

Aboudramane Sangaré fut Secrétaire national du Fpi chargé des relations extérieures de 1990 à 96.

En cette douloureuse circonstance, le Président Laurent Gbagbo et la Direction du Parti s'inclinent et saluent avec déférence la mémoire de l'illustre disparu. Pareil pour le Président du sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio qui a parlé du militant du Fpi.

Fidèle camarade de Laurent Gbagbo, Sangaré était surnommé le gardien du temple.

La faction du FPI qu'il dirigeait avait élu Laurent Gbagbo à la tête du parti, en août dernier.

Par le passé, sur instigation et plainte de Affi, des cadres et dirigeants du Fpi, ont eu maille à partir avec la justice et la police pour usage de la qualité de dirigeants du Front populaire ivoirien.

Le Président Laurent Gbagbo appelle les militants du FPI et l'ensemble du peuple ivoirien à une mobilisation exemplaire pour un hommage mérité à ce digne fils de la Côte d'Ivoire.

Dernières nouvelles