" "Le podium ? " Génial ! " pour Zarco

Moto- Moto- Maverick Vinales lors du GP d'Australie

Maverick Vinales lors du GP d'Australie

J'ai pris un très bon départ et fait un bon premier freinage. Mais dans les derniers tours, "j'avais de plus en plus de mal à contrôler mon adhérence". J'ai essayé de garder le rythme, mais petit à petit c'est devenu de plus en plus dur.

Le Tricolore se crée décidément de bons souvenirs à Sepang, où il a été sacré en Moto2 en 2016 et avait déjà décroché une troisième place en MotoGP l'an dernier.

Ce succès permet par ailleurs à Marquez et Honda de réussir, après le titre pilotes au Japon il y a quinze jours, le doublé chez les constructeurs. "Il m'a dépassé dans le dernier tour et je n'ai pas eu la possibilité de le ré-attaquer, j'ai même failli tomber", a confié Johann Zarco (Yamaha), après avoir terminé troisième du Grand Prix de Malaisie, derrière les Espagnols Marc Marquez et Alex Rins. Lors de la mise à feu, il se faisait toutefois surprendre par le départ canon de son voisin de grille, Valentino Rossi (Yamaha).

Au guidon de sa Yam' "satellite" affûtée à Bormes-les-Mimosas, Zarco ne pouvait contrer en fin de course l'assaut d'un autre Espagnol, Alex Rins.

Rossi, pilote le plus récompensé en Malaisie avec six victoires (2001, 2003, 2004, 2006, 2008 et 2010), a pris la tête au départ, avant de commettre une erreur à cinq tours de l'arrivée, sous la pression de Marquez derrière lui.

Dix-huitième et hors des points, l'Italien s'incline dans la lutte pour la place de vice-champion du monde face à son compatriote Andrea Dovizioso (Ducati), qui pointe à 25 longueurs avec une manche encore à disputer, à Valence le 18 novembre.

A propos de Zarco, il est, pour le meilleur pilote privé, un point devant Crutchlow et cinq points devant Petrucci, ça va le faire.

Vinales, l'Espagnol Dani Pedrosa (Honda) et Dovizioso ferment le top 6 de la course du jour. L'Italien Francesco Bagnaia (Kalex), leader du Championnat du monde, s'élancera en sixième position devant son dauphin portugais Miguel Oliveira (KTM). Son compatriote et équipier Luca Marini a lui remporté son premier Grand Prix moto. Chez les Moto3, Jorge Martin s'est adjugé sa 11e pole de la saison de justesse devant son rival pour le titre Marco Bezzecchi.

Dernières nouvelles