Froome "pas certain à 100 %" de s'aligner en 2019

Trois chronos et des cols emblématiques au menu du Giro 2019

Le parcours du Tour d'Italie 2019 est révélé; Froome est hésitant

Le départ sera donné de Bologne le 11 mai et l'arrivée est programmée à Vérone le 2 juin après une dernière semaine terrible.

Entre-temps, les grimpeurs auront le temps de faire des écarts à partir de Novi Ligure: la course doit rendre hommage à Fausto Coppi dont on célèbre l'an prochain le centenaire de sa naissance, le long de la frontière française d'abord (Pinerolo, le Lago Serru à plus de 2200 m, Courmayeur, Saint-Vincent d'Aoste...).

Le Giro sera ponctué de trois étapes en contre-la-montre individuel, et sept autres culmineront en altitude.

Ça n'est plus une surprise sur le Tour d'Italie, tant chaque année il nous apporte sont lot de cols hauts perchés aux pourcentages étourdissants.

Tant la première que la dernière étape seront disputées sous forme de contre-la-montre.

Après une étape de transition vers Come, la montagne sera de retour avec Lovere-Ponte di Legno (226 km).

Le mythique Mortirolo (12,8 km à 10,1%) et le Passo Gavia (16,5 km à 8%) seront grimpés deux jours plus tard.

La 17e étape reliera Commezzadura à Anterselva (180 km) pour une arrivée au sommet d'un col de 9,6 km à du 5,5%.

Car, après un début de Giro réservé aux puncheurs et sprinters, la 102 édition, présentée à Milan, proposera des étapes de montagne extrêmement difficiles en deuxième et troisième semaines, avec en particulier la montée du Passo Gavia (2 618 m d'altitude). "Mais une chose est sûre, si je ne suis pas là, l'un de mes coéquipiers y sera pour essayer de gagner", a affirmé celui qui a terminé 3e du Tour de France après sa victoire au Giro. "Selon moi, un Grand Tour doit avoir un parcours équilibré, en tenant compte des chronos et des montées". Celle de Saint-Marin me plait beaucoup. "Je me suis entraîné dans cette zone il y a quelques années, je connais bien le Mortirolo". Cette étape est énorme, très difficile. On verra la différence entre les hommes et les garçons.

Froome s'était adjugé l'édition 2018 grâce à un numéro incroyable dans la 19e étape, vers Bardonecchia. Sur une étape comme celle-là, la tête et les jambes font la différence. Quatrième du général au départ, il s'était échappé à 80 kilomètres de l'arrivée et s'était imposé avec 3 minutes d'avance sur ses premiers rivaux.

Dernières nouvelles