Macron annonce l'entrée au Panthéon de Maurice Genevoix

L'écrivain français Maurice Genevoix prononce le 13 novembre 1947 sous la Coupole l'éloge de son prédécesseur J. de Pesquidoux à l'ocasion de son élection

Maurice Genevoix : qui est cet écrivain que Macron veut panthéoniser ?

Disparu en 1980, l'écrivain avait été grièvement blessé en 1915 lors de la bataille des Eparges, qu'il a racontée dans un livre, Ceux de 14.

Selon les informations recueillies par France Inter, Emmanuel Macron doit faire cette annonce, mardi matin, à l'occasion de sa visite aux Éparges (Meuse) dans le cadre de son itinérance pour le Centenaire de la Première Guerre mondiale. Mais "contrairement aux autres, le président actuel est un grand lecteur de Maurice Genevoix", révèle un habitué de l'Elysée au Figaro.

" Je souhaite qu'ils franchissent ce seuil sacré avec Maurice Genevoix, leur porte-étendard", a-t-il ajouté.

Hospitalisé pendant sept mois, le jeune homme de 24 ans commence à écrire à partir de notes consignées dans les tranchées.

"Ce que nous avons fait, c'est plus qu'on ne pouvait demander à des hommes, et nous l'avons fait", écrit-il dans ce magistral témoignage, dénué de toute analyse subversive. Son corps n'oubliera jamais la ligne de feu meusienne et ses nuits, témoignera sa seconde femme Suzanne, en resteront hantées. La question n'a pas toujours fait l'unanimité. "J'estime que mettre en avant un homme, fût-il grand écrivain, est contre-indiqué".

" Je souhaite que l'an prochain, ceux de 14, simples soldats, officiers, engagés, appelés, militaires de carrière, sans grade et généraux, mais aussi les femmes engagées auprès des combattants, car ceux de 14, ce fut aussi celles de 14, toute cette armée qui était un peuple, tout ce grand peuple qui devint une armée victorieuse, soit honoré au Panthéon ", a déclaré le chef de l'État aux Eparges (Meuse), théâtre de combats dantesques en 1915.

"L'Élysée envisage de recourir à son traditionnel "en même temps": "associer" Maurice Genevoix au Panthéon, "sans se limiter à lui" et sans forcément faire entrer sa dépouille". Un musée Maurice Genevoix a été ouvert à Saint-Denis-de-l'Hôtel, dans le Loiret, où l'écrivain a passé une bonne partie de sa vie.

France Inter précise que le Panthéon n'accueille actuellement pas de poilu de la Première guerre mondiale, dont la mémoire est plutôt honorée au pied de l'Arc de triomphe. "Maurice Genevoix s'est imposé petit à petit comme le porte-parole des soldats de 1914, donc à travers lui rentrent tous les soldats de 1914", s'est réjoui Julien Larere-Genevoix, le petit-fils de l'écrivain.

"Le président de la République a souhaité également " que le 11 novembre prochain, un mémorial soit dévoilé afin que la Nation rende l'hommage qui leur est dû " à " Ceux de 14 ".

Dernières nouvelles