OM-Montpellier - Rudi Garcia: "Je suis très en colère"

Montpellier gifle l'OM et devient le (lointain) dauphin du PSG

Montpellier large vainqueur face à l'OM

Son Olympique de Marseille s'est lourdement incliné du côté de la Mosson, chez le nouveau dauphin du Paris Saint-Germain, le Montpellier Hérault (3-0).

Après une première période convenable, l'OM a été puni sur des erreurs individuelles et a totalement plongé.

Au classement, cette large victoire des Héraultais conjuguée à la défaite des Lillois vendredi soir au Parc des Princes permet aux hommes de Der Zakarian de prendre la seconde place de la Ligue 1 à la différence de buts (+13 contre +11). "On aurait été bien inspiré de mener à la pause". Vous voulez que ça change, ça va changer! "On ne peut pas avoir autant d'écart avec la première mi-temps, qui a eu tant d'occasions, et enchaîner sur une telle deuxième mi-temps". "Je suis très en colère", a reconnu Garcia. Comment expliquer? Je n'en ai aucune idée, j'aimerais bien que les joueurs s'expliquent.

" Je n'ai pas vu une équipe qui défendait les uns pour les autres, qui faisait les efforts, les courses offensives, qui amenait de la simplicité". "Pour l'instant, on n'est les concurrents de personne", a lâché Garcia pour conclure. Si Marseille ne compte "que" 6 points de retard sur le 2e de L1, il semble urgent pour cette équipe de retrouver l'élément qui a fait sa force la saison dernière: l'envie. Pour rappel, comme vous pouvez le voir dans la vidéo, Rudi Garcia a expliqué après la défaite à Montpellier en conférence de presse qu'il aurait une explication avec son groupe à la Commanderie à ce moment-là.

Trois défaites de rang, six points de retard sur le podium en Ligue 1, une qualification loin d'être acquise en Ligue Europa, un collectif en grande difficulté: l'OM traverse une période compliquée.

Dernières nouvelles