Quand Zlatan Ibrahimovic ne voulait pas signer à Paris — PSG

Football- IBRAHIMOVIC Zlatan  Zlatan Ibrahimovic a joué quatre ans à Paris

Zlatan Ibrahimovic a joué quatre ans à Paris

" Ne t'inquiète pas Zlatan, on ne te vendra pas", lui avait lancé selon lui Galliani, le président du club italien".

Autant dire que Zlatan Ibrahimovic a assez de vécu pour pouvoir comparer les atouts et les limites de quatre des cinq grands championnats d'Europe.

Après l'Euro 2012, Ibra profite de ses vacances alors que son club de l'AC Milan lui a assuré qu'il ne comptait pas le céder durant l'été. À mon retour, je vois 5 appels manqués de Mino Raiola (son agent) je rappelle et il m'explique: "Leonardo va t'appeler". Quel Leonardo? Puis d'un coup je réalise, il me parle de Leonardo, le directeur sportif du PSG, raconte Ibrahimovic dans son livre Je suis le football, dont les bonnes feuilles sont publiées par le quotidien suédois Aftonbladet. Je réponds alors à Mino: écoute, je ne répondrai pas à son appel. Galliani m'a confirmé qu'il ne me vendrait pas'. "J'ai demandé à Mino d'ajouter plein de choses (dans le contrat, ndlr) et je les ai énumérées les unes après les autres (...) J'ai dit à Helena (sa femme, ndlr) qu'ils ne l'accepteraient jamais, qu'il n'y avait aucune chance", a-t-il indiqué.

Désireux de rester au Milan AC, Ibrahimovic exige alors des conditions extrêmement avantageuses dans l'espoir que les dirigeants parisiens ne puissent pas s'aligner sur ses demandes: "Quand j'ai parlé à Mino cet été-là, je lui ai dit qu'on allait rendre la tâche difficile au PSG". Je voulais garder le même salaire que je recevais à Milan et je voulais qu'ils disent quelque chose du genre: "Mec, tu exagères complètement, ça suffit". Je voulais me servir de ça pour qu'ils se retirent. Mais au bout de vingt minutes à peine, Mino m'a rappelé et tout ce qu'il a dit était: "Tu as tout". Après ça, il n'y avait plus de retour en arrière possible donc je lui ai dit "ok, prépare tout". Je suis un homme de parole. "Quand je dis quelque chose, je le fais ".

La suite, on la connaît.

Zlatan Ibrahimovic (Los Angeles Galaxy) a écrit dans un livre qu'en fait, il ne voulait pas du tout signer au PSG (mercato / transfert). Un choix qui aura finalement été payant pour Zlatan, auteur de 156 buts avec Paris entre 2012 et 2016.

Dernières nouvelles