USA: Facebook bloque 30 comptes avant les élections

USA : Moscou dans le viseur, Facebook suspend plus de 100 comptes avant les élections de mi-mandat

Facebook et Instagram bloquent une centaine de comptes soupçonnés d'ingérence dans les "midterms"

La "War Room" de Facebook le 17 octobre 2018 lors d'une présentation aux media à Menlo Park, en Californie.

Dans ce qu'il présente comme une lutte contre les tentatives d'ingérence dans les élections américaines, le réseau social Facebook a annoncé, à travers un communiqué daté du 5 novembre, avoir bloqué environ 30 comptes sur sa plateforme et 85 comptes sur Instagram. La société les soupçonne d'être liés à des entités étrangères et servir à des ingérences dans les élections américaines. Ceux-ci, selon les sources citées par la compagnie américaine, pourraient exercer "des activités irrégulières coordonnées" potentiellement liées à des entités étrangères.

Facebook a déclaré que "presque tous" les comptes Facebook bloqués contenaient du contenu en français et en russe. Les comptes Instagram étaient quant à eux principalement en anglais, certains "focalisés sur des célébrités, d'autres sur le débat politique".

Twitter a confirmé samedi avoir supprimé des comptes automatiques qui écrivaient des messages pour décourager les électeurs d'aller voter mardi.

Dernières nouvelles