Macron inaugure des projets révolutionnaires de Cevital en France

Jean-Michel Blanquer et Muriel Pénicaud se rendront demain au lycée François-Bazin de Charleville-Mézières. AFP

Jean-Michel Blanquer et Muriel Pénicaud se rendront demain au lycée François-Bazin de Charleville-Mézières. AFP

Le groupe Cevital va inaugurer, mercredi 7 novembre, un nouveau projet en France pour la production de membranes et de stations de production d'eau ultra pure. Dans un communiqué, Cevital avance un chiffre de "1 000 emplois à terme dans la région et particulièrement à côté de l'ancien site de PSA".

Présentant il y a quelques jours le programme de "l'itinérance mémorielle" du chef de l'Etat, son entourage avait souligné la volonté d'Emmanuel Macron de présider ce Conseil des ministres "symboliquement (.) au cœur des territoires qui ont été à la fois meurtris par la Grande Guerre et qui sont confrontés à des difficultés économiques et sociales réelles".

"L'unité de production devrait être implantée dans un bâtiment qui n'est plus utilisé par le constructeur automobile, qui dispose d'une importante fonderie sur place".

"La visite du président dans cette usine a été ajoutée à la dernière minute à son agenda, a expliqué l'Elysée, afin de " marquer l'intérêt pour de tels projets " menés " de la part de groupes étrangers, incluant des technologies liées à la transition écologique et créatrices d'emplois ".

Cevital emploie 12.000 personnes dans l'électronique, la sidérurgie, l'électroménager et le BTP.

Ce projet sera le troisième en France du groupe Cevital, avec ceux d'Oxxo et Brandt.

Dernières nouvelles