Route du Rhum: le bateau d'Armel Le Cléac'h a chaviré

Route du Rhum: le bateau d'Armel Le Cléac'h a chaviré

Route du Rhum : le bateau d'Armel Le Cléac'h chavire au large des Açores, le skipper est sain et sauf

Et pour la première fois, un bateau a chaviré: celui barré par Le Cléac'h.

Le bateau d'Armel Le Cléac'h a chaviré ce mardi après-midi au large des Açores. Il faisait donc attention de ne pas aller trop vite avec le bateau parce que la mer était d'une hauteur de 5 mètres et il ne voulait pas prendre de risque particulier. Mi-avril, le multicoque de la classe Ultim (maxi-trimaran de 32 m de long pour 23 m de large maximum) avait chaviré au large des côtes marocaines lors d'un convoyage mais "ses dispositifs anti-chavirage n'étaient pas en place", avait indiqué l'un des concepteurs, l'architecte naval Vincent Lauriot-Prévost. "D'un coup, il a entendu un " crac", il a vu le flotteur qui partait et le bateau a chaviré après la perte de ce flotteur ".

Une mission des plus complexes toutefois, sachant que la tempête guette toujours dans le Golfe de Gascogne et que les conditions météo ne sont pas près de s'améliorer, à en croire les prévisions.

Armel Le Cléac'h a immédiatement pu déclencher sa balise de détresse.

Malgré le naufrage du bateau, Armel Le Cléac'h est sain et sauf. "Il est pressé de retrouver sa petite famille", a ajouté le manager, qui va désormais s'occuper de la récupération du bateau. L'accident a eu lieu vers midi heure française alors que le navigateur finistérien se trouvait à 340 milles dans le nord-est des Açores.

Dernières nouvelles