Donald Trump juge très insultante l'idée d'armée européenne d'Emmanuel Macron

Le buzz des Etats-Unis : Trump prépare son voyage en France

Centenaire du 11-Novembre : que vont faire Donald Trump et Vladimir Poutine à Paris ce week-end ? - LCI

"Le président Macron vient de suggérer que l'Europe construise sa propre armée pour se protéger contre les États-Unis, la Chine et la Russie", a tweeté Donald Trump au moment même où Air Force One atterrissait près de Paris.

"Très insultant mais peut-être que l'Europe devrait d'abord payer sa part à l'OTAN que les Etats-Unis subventionnent largement!", a ajouté le président américain.

Dans son tweet, le président américain faisait référence aux déclarations mardi de M. Macron qui a appelé de ses voeux la création d'une "véritable armée européenne" pour mieux protéger le Vieux Continent. A son bord, le président américain Donald Trump et son épouse Melania. Very insulting, but perhaps Europe should first pay its fair share of NATO, which the U.S. subsidizes greatly! Depuis son élection, Emmanuel Macron plaide constamment pour un renforcement européen de la Défense, la France mettant justement en avant l'incertitude stratégique provoquée par les positions de Donald Trump.

"On ne protégera pas les Européens si on ne décide pas d'avoir une vraie armée européenne face à la Russie qui est à nos frontières et qui a montré qu'elle pouvait être menaçante", a-t-il poursuivi.

Emmanuel Macron accueille samedi matin à Paris un Donald Trump particulièrement remonté pour un entretien entre deux dirigeants aux vues radicalement divergentes sur la politique internationale, avant une rencontre à forte portée symbolique avec Angela Merkel à Rethondes, sur les lieux de l'armistice de 1918. Il faut "nous protéger à l'égard de la Chine, de la Russie et même des États-Unis", a-t-il ajouté. Le sujet, récurrent, reste miné car il touche au coeur la souveraineté des États-membres. L'Europe ne pourra pas se défendre sans "une vraie armée européenne", avait défendu Emmanuel Macron, interrogé par Nikos Aliagas sur Europe 1.

Au moment de quitter la Maison Blanche, Donald Trump avait opté pour un ton nettement plus conciliant. Une déclaration étonnante de par sa teneur si l'on la compare à celle faite juste avant son départ: "Cela va être un moment magnifique". Dans la soirée, les Macron, Trump, Merkel, et plusieurs autres dignitaires se retrouveront au Musée d'Orsay à Paris, pour une visite de l'exposition consacrée à Picasso et un dîner protocolaire sur place, avant la grande cérémonie de dimanche matin sous l'Arc de Triomphe en présence de plusieurs dizaines de chefs d'Etat et de gouvernement, point d'orgue des commémorations.

Au cours du week-end, il se rendra par ailleurs au cimetière américain du Bois Belleau, dans le département de l'Aisne, ainsi qu'au cimetière américain de Suresnes, en banlieue parisienne.

Dernières nouvelles