Une fusillade éclate dans un bar en Californie…

Les secours devant le lieu de la fusillade le 8 novembre 2018

Les secours devant le lieu de la fusillade le 8 novembre 2018 Reuters

Le shérif du comté de Ventura Geoff Dean a indiqué, lors d'une conférence de presse, que 12 personnes avaient été tuées lors de cette fusillade, dont un policier intervenant sur les lieux.

Les blessés dont le nombre exact n'est pas encore révélé, ont été admis dans plusieurs hôpitaux de la région. Le shérif n'a pas pu préciser à ce stade si le tireur avait été abattu par les forces de l'ordre ou s'il avait retourné son arme contre lui.

Le tireur qui a aussi lancé des grenades fumigènes, s'était positionné, selon des témoins, vers l'arrière de la caisse.

Cette nouvelle tuerie de masse intervient également quelques mois après la fusillade du 14 février 2018, qui a fait 17 morts et 17 blessés dans un lycée de Parkland, en Floride, et qui avait "relancé le débat sur la circulation des armes à feu aux États-Unis et leur rôle dans la multiplication des tueries de masse".

Il n'est pas clair pour le moment si l'individu a mis fin à ses jours où s'il a été neutralisé par la police qui est arrivée sur les lieux à peine trois minutes après les premiers appels d'urgence. Des opérations de "sécurisation" du site sont en cours. Selon un bilan officiel fourni par la police locale, onze personnes ont été tuées à l'intérieur de l'établissement. "Il a beaucoup tiré, au moins ue trentaine de fois, j'entendais encore des coups de feu alors que tout le monde avait quitté le bar", a ajouté ce témoin cité par le LA Times.

L'établissement visé, populaire parmi les étudiants locaux, était prisé pour ses soirées country, salsa ou swing. "Selon Geoff Dean, une dizaine de personnes ont été blessées", toujours selon le journal. L'attaque a commencé vers 23 h 30, heure locale, ce mercredi 7 novembre (soit 8 h 30 en France), au Borderline Bar and Grill.

Dernières nouvelles