Vidéo. Chine : des robots pour présenter le JT à la télévision

STR  AFP

STR AFP

"Les intelligences artificielles sont officiellement les bienvenues parmi les présentateurs de l'agence Xinhua", annonce l'organe de presse du Parti communiste chinois, qui emploie 10 000 personnes dans le pays. Ces mots ont été prononcés il y a quelques heures par un présentateur de JT en partie virtuel à l'occasion de la conférence mondiale de l'Internet, qui se tient dans la ville chinoise de Wuzhen. L'agence de presse chinoise Xinhua a présenté son nouveau journaliste de télévision: un présentateur virtuel plus vrai que nature possédant une capacité de travail illimitée.

" Il est devenu membre de notre équipe et peut travailler 24 heures sur 24 sur son site web et sur diverses plates-formes de médias sociaux, réduisant ainsi les coûts de production de l'information et améliorant l'efficacité", souligne l'agence.

Il est capable de lire un prompteur, de lancer des vidéos et peut même parler anglais... "Ma voix et mon apparence sont basées sur Zhang Zhao, un véritable présentateur de Xinhua". Deux versions de présentateurs ont été créées, une pour les émissions anglaises et une autre pour les programmes chinois.

Ils ne relèvent pas à proprement parler de l'intelligence artificielle: ils récitent le texte qui leur est transmis, à la différence de machines capables de réfléchir, de prendre des décisions et d'agir de leur propre chef. Ce plan a toutefois été mis en veilleuse ces derniers mois, à la suite des accusations du président américain Donald Trump selon lesquelles ces innovations seraient pillées aux Etats-Unis.

Dernières nouvelles