Bulgarie: une étudiante française retrouvée pendue en plein centre-ville

INFO FRANCE BLEU. Une étudiante originaire de Rouen retrouvée morte en Bulgarie

INFO FRANCE BLEU - Une étudiante rouennaise retrouvée morte en Bulgarie

Ce dimanche, une représentante du ministère de l'Intérieur bulgare a déclaré qu'une enquête judiciaire était en cours afin de connaitre les circonstances de son décès et celui ou ceux qui se cachent derrière cet acte.

Le corps de la jeune fille a été découvert le 2 novembre, pendu sur un chantier de la ville de Lovech, dans le Nord-Est rural de la Bulgarie, à 150 kilomètres de son domicile. Elle vivait là-bas en colocation avec deux jeunes Allemandes.

"J'ai été prévenu par la gendarmerie, elle-même informée par le consulat de Bulgarie, qui m'a annoncé un suicide par pendaison", a indiqué André Leborgne.

La jeune femme qui venait de fêter ses 23 ans étudiait la sociologie et se trouvait en Bulgarie depuis peu, dans le cadre du programme Erasmus. Elle travaillait notamment sur le sujet de la pauvreté, ce qui l'amenait à voyager dans le pays. Le porte-parole du parquet régional de Lovetch, Kiril Petrov, a annoncé que des traces de violence n'ont pas été trouvées sur le corps de la victime.

"La police n'est pas chargée de l'enquête lorsqu'il ne s'agit pas d'un acte criminel, ni de violation de l'ordre public", a déclaré pour sa part la représentante du ministère de l'Intérieur.

Dernières nouvelles