Centenaire 14-18 : deux soldats réunis dans la mort

Edition numérique des abonnés

Un individu s'insère dans le convoi de Charles Michel et de Theresa May, des blessés

Deux policiers ont été blessés, selon Sud Info. Deux motards de la police ont chuté alors qu'ils roulaient à 80km/h mais, par chance, ne sont que très légèrement blessés.

Les commémorations officielles du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale mobiliseront de vendredi à dimanche la famille royale et plusieurs responsables politiques, dont le Premier ministre Charles Michel, qui se rendra notamment à Paris pour participer le 11 novembre à une cérémonie internationale à l'Arc de Triomphe, à l'invitation du président français Emmanuel Macron.

Charles Michel sera aujourd'hui au cimetière de St-Symphorien, près de Mons, où il retrouvera la Première ministre britannique Theresa May, pour rendre hommage à la première et à la dernière des victimes britanniques de la Première Guerre mondiale. Le Premier ministre belge a demandé l'arrêt du convoi et s'est enquis de l'état de santé des motards avant de repartir.

Le véhicule a percuté deux motards de la police et les a projetés au sol.

Revenant d'une cérémonie de commémoration au cimetière militaire de Saint-Symphorien (Mons), les Premiers ministres se dirigeaient vers le Shape, dans la ville belge de Mons. Theresa May a ensuite pris la direction de la France où elle participera durant le week-end aux célébrations du centenaire de l'Armistice.

Au côté de son homologue belge Charles Michel, Mme May a déposé une couronne de coquelicots sur les tombes de John Parr, tué le 21 août 1914, et de George Ellison, tombé quelques heures avant l'entrée en vigueur de l'Armistice, au matin du 11 novembre 1918. Ce site revêt une grande importance pour le Royaume-Uni, puisque les premier et dernier soldats britanniques décédés pendant la Grande Guerre y sont enterrés.

Dernières nouvelles