Le Président Ali Bongo Ondimba se porte bien — Gabon

Eric Dodo Bounguendza SG du PDG et Emmanuel Issoze Ngondet Premier Ministre

Eric Dodo Bounguendza SG du PDG et Emmanuel Issoze Ngondet Premier Ministre

Ali Bongo, 59 ans, à la tête de la République gabonaise a été frappé par un AVC alors qu'il était en visite de travail à Ryad en Arabie Saoudite.

Une nouvelle plus que jamais rassurante qui vient davantage confirmer que l'état de santé du chef de l'État gabonais est en nette amélioration. La presse locale se demande si le chef d'État gabonais reprendra un jour les commandes du pays.

C'est un grand ouf de soulagement qu'ont poussé de nombreux Gabonais en apprenant que Ali Bongo Ondima est sorti du coma artificiel dans lequel l'équipe médical de l'hôpital roi Faisal de Riyad d'Arabie Saoudite l'avait plongé depuis le 24 octobre dernier. Depuis, aucune information officielle n'a filtré sur son état de santé.

Ali Bongo devrait quitter l'hôpital saoudien dans quelques jours. À un journaliste de l'agence AFP qui s'y est rendu, mercredi, il a été répondu que pour toute information concernant le Président, il fallait un "ordre royal" ou bien une autorisation de l'ambassade du Gabon. Dans son communiqué publié, jeudi, le conseil consultatif des sages du PDG souhaite éviter que "se pérennise un climat délétère préjudiciable au pays". "Laisser faire cet état de choses, c'est se rendre complice de la propagation de la haine, de la division et de la détérioration du climat politique qui en découlent", estiment-ils.

Dernières nouvelles