Formule 1 : sévère altercation entre Ocon et Verstappen

Reuters

Reuters

Le pilote Red Bull Max Verstappen a terminé en deuxième place bien malgré lui, devant Kimi Raikkonen, sur Ferrari.

" Max Verstappen est entré dans le garage de pesée de la FIA, il s'est dirigé vers (.) Esteban Ocon et après quelques échanges, il a commencé une altercation, en poussant ou frappant Ocon à la poitrine avec véhémence à plusieurs reprises, " précisent les commissaires dans leur décision.

Stroll a été le dernier des pilotes à avoir rallié l'arrivée tout en concédant deux tours au vainqueur, comme en 2017.

Les commissaires ont précisé que Verstappen devra effectué deux journées de travaux d'intérêt général pour le compte de la FIA, dans les six prochains mois.

Quoi qu'il en soit, Ocon demeure le grand perdant de cette affaire.

Une fois la course terminée, la discussion, encore plus musclée, s'est poursuivie dans le parc fermé où tous les pilotes doivent obligatoirement se présenter pour la pesée. En effet, le statut de pilote Mercedes d'Esteban Ocon et le bénéfice donné par l'accrochage à Hamilton ont immédiatement fait réagir les adeptes du complotisme. Verstappen en a remis une couche, disant d'Ocon qu'il a eu une réaction de " chochotte ".

"Ce que je déplore le plus, c'est son comportement à la. dingue après la course". Verstappen a pu relancer sa monoplace, mais le mal était fait; Hamilton filait seul vers la victoire. Il n'avait rien à perdre " a-t-il dit à Verstappen juste après la course. Relativisons, nous sommes loin du coup de poing de Senna dans la figure d'Irvine à Suzuka (mais sans les caméras, ça change tout) ou de la séance de kickboxing gratuite offerte par Nelson Piquet à Eliseo Salazar à Hockenheim en 1982.

Bref, un petit incident qui pimente malgré tout une F1 que l'on dépeint depuis bien longtemps comme trop aseptisée et en manque de " personnalités fortes ".

Dernières nouvelles