Sept opposants à Genève pour une candidature unique — Présidentielle en RDC

Félix Tshisekedi et Jean Pierre Bemba en septembre 2018 à Bruxelles en Belgique

Félix Tshisekedi et Jean Pierre Bemba en septembre 2018 à Bruxelles en Belgique

Pour rappel, 7 leaders de l'opposition congolaise à savoir Moise Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito, Freddy Matungulu, Martin Fayulu, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi se sont donnés rendez-vous à Genève en Suisse pour choisir un candidat commun. Ces dernières semaines, on a assisté à une alternance entre des déclarations communes et des escarmouches, ce qui fait planer un doute sur leur capacité à s'entendre.

Les sept ténors de l'opposition congolaise, réunis depuis vendredi à Genève, se sont mis d'accord, au terme de longues discussions, pour présenter un candidat et un programme commun.

Ils ont aussi réfléchi sur un programme commun de gouvernement, le financement ainsi qu'une équipe de campagne commune.

"C'est un ticket à sept ", assure le candidat Martin Fayulu.

Surprise du Chef! Ce ne sera ni Félix Tshisekedi, ni Vital Kamerhe comme l'annonçait les nombreux sondages sortis ces derniers mois. En 2011, l'opposition avait échoué à s'unir autour de la candidature d'Etienne Tshisekedi, l'opposant historique, ce qui avait provoqué une dispersion des voix.

Du côté de l'UDPS, on pointait la mauvaise foi de candidats qui, exclus de la course, voulaient pousser au boycott. Christophe Lutundula, l'un des lieutenants de Moïse Katumbi, rencherit: " nous sommes devant un enjeu majeur, nous cristallisons les espoirs de bon nombre de nos compatriotes qui ne nous pardonneront pas d'échouer ".

Dernières nouvelles