Trump joue sa présidence — Midterms

Midterms 2018 : Un Congrès divisé à l'issue des élections de mi-mandat américaines

Les démocrates remportent la Chambre et des élus juifs décrochent des rôles clés

On peut penser que la concurrence sera rude.

Malgré des débuts prometteurs dans certains États comme le Texas où le démocrate Beto O'Rourke tenait tête au républicain Ted Cruz, il est vite devenu évident que les républicains n'avaient pas à s'inquiéter. Mais tous les résultats n'étaient pas encore proclamés, mercredi soir, notamment en Floride où les candidats démocrate et républicain étaient au coude à coude.

Mais à la Chambre des représentants, c'est une autre histoire.

Des élections de caucus auront lieu d'ici au lancement du 116e Congrès, mais à moins d'une surprise, ces cinq démocrates juifs sont maintenant prêts à présider des commissions clées de la Chambre, dont trois de New York - Jerrold Nadler, la Commission judiciaire, Eliot Engel, Affaires étrangères, et Nita Lowey, Crédit. Le président a tweeté que les élections étaient un "énorme succès".

Ce n'est pas la perte de la Chambre des représentants, remportée mardi soir par les démocrates, qui va démotiver Donald Trump. Depuis son élection en 2016, il a facilement pu guider bon nombre de ses projets au parlement. Modérer son langage lui sera compliqué. En matière budgétaire, par exemple, les deux partis devront travailler ensemble sous peine de provoquer une succession de " shutdown " - cette situation de paralysie des services publics provoquée par un assèchement du financement.

Sombre tableau pour Donald Trump? Au final, on risque de se retrouver dans une paralysie politique qui va compliquer la fin du mandat de l'actuel président. Les questions de politique budgétaire et monétaire, ainsi que les résultats d'entreprises ou encore la politique commerciale, restent actuellement les sujets les plus importants pour les marchés. Bill Clinton avait perdu les deux assemblées en 1994, comme George W. Bush en 2006, tandis que Barack Obama avait cédé la Chambre en 2010 et le Sénat en 2014.

Par ailleurs, la victoire démocrate à la Chambre des représentants pourrait avoir un impact positif sur le Canada, estime Michel Doucet, vice-président et gestionnaire de portefeuilles chez Valeurs mobilières Desjardins (VMD).

Quant à ses déclarations de revenus, qu'il a toujours refusé de rendre publiques contrairement à ses prédécesseurs, il a dit qu'il n'avait pas changé d'avis, prétextant des contrôles fiscaux en cours depuis des années: " Personne ne publie sa feuille d'impôts pendant un contrôle fiscal".

Outre les élections législatives, des gouverneurs ont également été élus dans 36 États.

Il doit s'exprimer lors d'une conférence de presse à 11H30 (16H30 GMT) à la Maison Blanche. Dans le Michigan, la démocrate Gretchen Whitmer a été élue, et dans l'Illinois, le gouverneur républicain en exercice, Bruce Rauner, s'est incliné face à son rival, JB Pritzker, le riche héritier de la famille derrière la chaîne hôtelière Hyatt. Mais ils ont échoué en Floride, grand État que les démocrates croyaient mûr pour la reconquête. "Nous en avons assez de la division", a-t-elle ajouté. Le fait que les démocrates contrôlent la moitié du Congrès rendra les choses " plus simples", a-t-il expliqué.

Malgré la réthorique du président des États-Unis Donald Trump indiquant qu'il confond le code couleur des résultats des élections de mi-mandat ("midterm ") en les annonçant comme un triomphe pour son camp, les Républicains, il apparaît clairement que les Étatsuniens ont massivement voté en faveur des démocrates. "De nombreux membres de son parti disent ne plus la soutenir, et si les démocrates l'emportent, nous devons d'abord voir qui devient leur président". Pour ce qui est des démocrates, Nancy Pelosi a promis de restaure les contre-pouvoirs institutionnels tout en appelant les Américains au rassemblement.

Dernières nouvelles