Des responsables républicains parlent de fraude, sans preuve — Floride

MIDTERMS CONTROVERSE ET NOUVEAU DÉCOMPTE EN VUE EN FLORIDE GÉORGIE

Midterms : la Floride ordonne un recomptage des voix pour l'élection du gouverneur et d'un sénateur

Les résultats doivent être connus le 15 novembre. "Elle s'est établie à moins de 0,5 point de pourcentage, un écart suffisant pour justifier un recomptage des voix".

Dans l'élection au poste de gouverneur, le républicain Ron DeSantis a une avance d'environ 33.700 voix sur le démocrate Andrew Gillum, soit 0,41%. Après l'annonce d'un nouveau décompte, Andrew Gillum est revenu sur son discours de mardi, dans lequel il reconnaissait sa défaite, pour appeler désormais, "sans complexe et sans concession", à "recompter tous les bulletins".

Cinq jours après les élections de mi-mandat, l'incertitude demeure entière dans trois Etats américains. "Nous suivons ça de près!".

L'un des sénateurs républicains de la Floride, Marco Rubio, a affirmé que ce geste "sapait la confiance du public envers le processus électoral et ouvrait la voie à d'éventuelles manipulations ". Le président américain avait déjà accusé sur Twitter les responsables électoraux démocrates dans les comtés de Broward et de Palm Beach de corruption, sans apporter de preuve à ses accusations.

"Bill Nelson est un mauvais perdant", a déclaré Rick Scott dont la campagne a de nouveau saisi la justice dimanche pour empêcher que ces bulletins litigieux ne soient comptabilisés.

De manière générale, ce n'est pas tant le faible écart observé dans les deux scrutins que les dysfonctionnements constatés durant le comptage initial qui interpellent.

Pour plusieurs spécialistes, le nombre important de votes par correspondance aurait contribué à engorger la machine électorale lors de ce scrutin.

En outre, selon le Miami Herald, plus de 25'000 électeurs n'ont pas rempli la partie du bulletin consacrée à la désignation d'un nouveau sénateur, nourrissant la suspicion d'un raté, hypothèse réfutée par Brenda Snipes.

Les images frappantes de responsables scrutant, parfois à la loupe, un par un, des bulletins perforés au poinçon ont marqué les mémoires. Le processus avait finalement été arrêté par la Cour suprême des États-Unis.

La troisième élection qui doit faire l'objet d'un recomptage en Floride, est celle du commissaire à l'agriculture et qui oppose le démocrate Nikki Fried au républicain Matt Caldwell.

Dans la Géorgie voisine, la candidate démocrate au poste de gouverneur, Stacey Abrams, s'accroche dans l'attente du dépouillement des derniers bulletins, face à son rival républicain Brian Kemp qui compte environ 60.000 voix d'avance. Dans les deux cas, les candidats républicains étaient donnés en tête mardi soir mais leur avance s'est réduite depuis lors, au fur et à mesure du nouveau dépouillement.

Dernières nouvelles