En Grèce, Hollande parle d'Europe et tacle Macron

François Hollande à Athènes le 15 novembre 2018

François Hollande à Athènes le 15 novembre 2018

L'ancien président socialiste François Hollande a défini jeudi à Athènes l'Europe "de l'avant", plus efficace, qu'il souhaite pour commencer autour d'un noyau composé de la France et de l'Allemagne.

"Si on ne connaît pas leur vie, c'est très difficile de comprendre les besoins des Français", continue François Hollande, sur un ton qu'il adopte également au moment de commenter la grogne des gilets jaunes.

Il ajoute d'ailleurs qu'Emmanuel Macron compte aller dans ce sens.

Appelant à six mois des élections européennes à ne pas commettre "l'erreur" d'essayer de refaire un grand traité européen, il a estimé qu'il faut "qu'à 27 de nouvelles priorités soient fixées", notamment sur l'écologie, les industries technologiques, les GAFA, les migrations, ou la sécurité. Et c'est peut-être ainsi qu'on arrive à se faire comprendre. Il a prédit qu'ils "ne seront pas si nombreux", mais que la Grèce en fera partie.

Interrogé sur ce qui avait changé depuis son départ de l'Elysée, et sur son regain de popularité, François Hollande a estimé que "l'Europe s'est enrayée avec la montée des populismes et le retour de l'égoïsme, l'élection de Trump n'étant pas indifférente à ce mouvement".

Deux jours avant les manifestations du 17 novembre, l'ancien Président français a appelé à ne pas "faire la leçon" aux Français, une déclaration qui semble être adressée à Emmanuel Macron. Et de conclure: "Il y a dans le pays un sentiment d'injustice dans le pays auquel il faut absolument répondre".

Plus tard, François Hollande a été interrogé par BFMTV au sujet de l'entretien télévisé accordé mercredi par Emmanuel Macron à TF1 à bord du porte-avions Charles de Gaulle. "Donc je me suis bien rendu compte qu'il faut aller chercher les Français, montrer qu'on connaît leur vie". "Il faut leur donner des informations, beaucoup d'informations, des explications et comprendre leur situation", explique-t-il d'abord.

Dernières nouvelles