Journée mondiale du SIDA: la maladie se répend encore dans certains pays

Journée mondiale de la lutte contre le SIDA : les chiffres à connaître

Toulouse. Sida : la mobilisation continue

Le 1er décembre marque la journée mondiale de lutte contre le sida dans le monde entier.

D'autres actions en direction de publics spécifiques sont également mises en place: 1er décembre: tournée des commerces afro-caribéens à Soissons l'après-midi, tournée des bars gays de Lille le 1er décembre en soirée avec la mise en place d'une offre de dépistage à proximité. Et les chiffres encore plus forts non plus. La Journée mondiale de lutte contre le sida est une journée pour commémorer le décès de millions de personnes qui ont perdu la vie à cause de maladies liées au sida, dont beaucoup sont décédées parce qu'elles ne pouvaient pas accéder aux services de lutte contre le VIH, à cause de la stigmatisation, de la discrimination et de la tendance à l'incrimination des populations clés.

Outre le défi "Zéro Discrimination", un ruban rouge illuminera samedi, de 17h à 23h, la gare de Bruxelles-Central, le Shopping Rive Gauche de Charleroi, l'Hôtel de Ville d'Anvers, le Vooruit gantois et scintillera également en face de la gare de Liège-Guillemins.

Environ, 6.000 personnes sont infectées chaque année et plus de 150.000 personnes vivent actuellement avec le VIH en France.

Pour sa part, la présidente fondatrice de l'Association de Lutte Contre le Sida (ALCS), Hakima Himmich a appelé au dépistage du VIH comme une étape essentielle pour élargir le nombre de personnes sous traitement, précisant que sur les quelque 20.000 personnes vivant avec le VIH au Maroc, près de 30% ne connaîtraient pas leur statut sérologique et n'ont par conséquent pas accès au traitement. On estime à environ 1 190 le nombre de personnes séropositives sans le savoir (30 000 au niveau national). Ce délai retarde à la fois leur prise en charge et ralentit le combat contre la transmission du VIH.

Dernières nouvelles