Le lycée Montebello bloqué, Parcoursup ne passe toujours pas — Lille

Lille: Le lycée Montebello bloqué, Parcoursup ne passe toujours pas

Parfois accompagnés de "gilets jaunes", des lycéens bloquent leurs établissements

Les forces de police étaient elles aussi au rendez-vous; et leur manifestation a fini par être violemment réprimée dans l'après midi. Deux jeunes ont été interpellés dont un mineur de 15 ans qui a agressé un automobiliste en marge d'un rassemblement devant un lycée de la ville. Pendant la charge des policiers, qui utilisent lacrymos et LBD40, plusieurs lycéens sont blessés, et d'autres très choqués par la violence de l'attaque. Jules Spector, élève de 1re ES dans ce lycée et secrétaire général de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) - qui s'est ralliée à ce mouvement - note: "Nous avons décidé de ne pas nous rallier au mouvement des "gilets jaunes" pour des raisons idéologiques". Les forces de police, bras droit de Macron, ont montré une nouvelle fois qu'ils n'hésiteront pas à réprimer la contestation qui gronde.

Le syndicat lycéen UNL avait appelé à bloquer les lycées vendredi, pour protester contre Parcoursup, la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur mise en place l'année dernière, "les classes surchargées, les suppressions de postes".

L'UNL veut également alerter sur des réformes en cours au sein de l'Éducation nationale concernant par exemple le bac et la voie professionnelle.

Samedi, à Paris et en régions, plusieurs organisations syndicales de l'enseignement supérieur ont appelé à des rassemblements pour protester contre la hausse des frais d'inscription dans les facs françaises pour les étudiants venant de pays hors Union européenne.

Dernières nouvelles