Poutine dénonce au G20 la "pratique vicieuse" du protectionnisme commercial

Edition numérique des abonnés

Xi et Trump se rencontrent à Buenos Aires

Le vice-ministre du commerce Wang Shouwen a précisé que Washington renonçait à porter comme prévu de 10% à 25% les droits de douanes sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises - la moitié du total - à partir du 1er janvier.

Elle est suspendue pour une durée de 90 jours, mais elle sera appliquée à l'issue de ce délai si Washington et Pékin n'arrivent pas à s'entendre sur des "changements structurels" dans leurs relations commerciales, notamment à propos des transferts "forcés" de technologie et de la propriété intellectuelle, a prévenu la Maison Blanche.

Donald Trump a salué l'"engagement inébranlable en faveur de la foi, de la famille et de son pays" de l'ancien président américain, mort vendredi à 94 ans.

Ils "notent les problèmes commerciaux actuels".

Les membres du G20 "signataires de l'accord de Paris" sur le climat? sans les États-Unis, donc? soulignent dans le communiqué que ce dernier est "irréversible" et "s'engagent à sa pleine mise en oeuvre".

"C'était le plus petit dénominateur commun".

Troisièmement, le G20 doit défendre les principes axés sur les règles et favoriser un environnement institutionnel stable et prévisible, propice au développement durable du commerce international, a-t-il fait remarquer.

Edition numérique des abonnés
La Chine et les Etats-Unis concluent une trêve dans leur guerre commerciale

"La guerre va continuer" dans l'est rebelle de l'Ukraine tant que les autorités ukrainiennes actuelles "resteront au pouvoir", a ainsi martelé samedi Vladimir Poutine.

La confrontation entre l'Ukraine et la Russie a été réactivée par l'arraisonnement au large de la Crimée de trois navires militaires ukrainiens dimanche. Les deux hommes ont affiché une franche camaraderie pendant le sommet.

Donald Trump est un des principaux soutiens du prince saoudien, dont la réputation est entachée par l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, sur lequel il compte pour maintenir un prix du pétrole bas.

Donald Trump a brusquement annulé jeudi sa rencontre prévue avec Vladimir Poutine au G20 en Argentine, sur fond d'escalade des tensions entre Moscou et Kiev.

Le président russe Vladimir Poutine, qui a qualifié la dissolution de l'URSS de "plus grande tragédie géopolitique" du XXème siècle, ne s'était pas encore exprimé.

Les deux dirigeants ont décidé de se rencontrer en marge du G20 lors d'une conversation téléphonique début novembre.

Donald Trump est sous pression aux États-Unis en raison d'une "enquête russe" toujours plus menaçante.

Dernières nouvelles