Israël lance une opération contre des tunnels du Hezbollah vers son territoire

Israël lance une opération à sa frontière avec le Liban contre des tunnels du Hezbollah

Israël annonce une opération contre des tunnels du Hezbollah à la frontière avec le Liban

Le lancement de l'opération "Bouclier du nord" intervient au lendemain d'une rencontre initialement non annoncée entre M. Netayahou et le secrétaire d'État américain à Bruxelles.

Ces tunnels terroristes partent du Liban et pénètrent à l'intérieur d'Israël.

" Nous avons lancé l'opération "Bouclier du nord" pour mettre au jour et déjouer la menace des tunnels d'attaque de l'organisation terroriste Hezbollah ", a confié à des journalistes un porte-parole des forces israéliennes, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus. Il a indiqué que l'armée opère seulement du côté israélien et a établi une zone militaire fermée dans le secteur concerné, proche de Metulla, et renforcé sa présence, mais n'avait pas mobilisé les soldats de réserve. Aucune consigne spécifique n'a été délivrée aux populations civiles israéliennes, a-t-il ajouté.

Les tunnels à la frontière entre Israël et le Liban "font partie du réseau de terrorisme et d'agression régional et mondial dirigé par l'Iran, a déclaré M. Netanyahu".

La confrontation s'était au cours des dernières années largement déroulée sur le sol de la Syrie voisine, mais le discours israélien a évolué récemment pour dénoncer davantage les activités du Hezbollah et de l'Iran au Liban.

Israël lance une opération à sa frontière avec le Liban contre des tunnels du Hezbollah
Le Tsahal entame la destruction des tunnels du Hezbollah à la frontière d'Israël – Geotribune,

De la machinerie israélienne à l'oeuvre à la hauteur du village libanais de Kfar Kila, situé le long de la frontière du Liban-Sud. Les tunnels ne sont pas encore opérationnels et ne représentent pas une " menace immédiate " pour la population du nord d'Israël, selon lui.

L'opération "Bouclier du Nord" est une nouvelle illustration de ce qu'avait dit le Premier ministre israélien à l'intention du Hezbollah depuis la tribune de l'ONU: "Nous savons tout ce que vous faites et où vous le faites"...

Selon la FINUL, des bulldozers israéliens ont été aperçus dans plusieurs localités situées le long de la frontière en train de retourner la terre.

La dernière grande confrontation en date remonte à 2006 quand 33 jours de guerre avaient fait 1.200 morts côté libanais, et 160 côté israélien, sans neutraliser le Hezbollah, visé par une vaste offensive après l'enlèvement de deux soldats israéliens. Rabi qu'Israël pourra, lorsque le moment sera venu, passer à une deuxième étape indispensable, la destruction des infrastructures de missiles de l'Iran et du Hezbollah au Liban dont le Binyamin Netanyahou avait révélées l'existence devant l'ONU, photos-satellites en main.

Israël construit actuellement une barrière principalement pour stopper d'éventuelles tentatives d'infiltration du Hezbollah. L'objectif à terme est d'ériger un mur le long des 130 kilomètres de frontière, à la place de la haute clôture existante.

Dernières nouvelles