Algérie : Djamel Belmadi drague Houssem Aouar

Houssem Aouar avec l'équipe de France Espoirs

Houssem Aouar avec l'équipe de France Espoirs

Non seulement de compter un Ballon d'or dans les rangs de l'Olympique Lyonnais avec la consécration de l'attaquante norvégienne Ada Hegerberg, devenue lundi, à Paris, à jamais la première femme à décrocher le fameux trophée. Et Liverpool a également un œil sur le milieu de terrain des Gones. En club, bien sûr, puisque Pep Guardiola (Manchester City) lui-même a été impressionné lors des deux matches du tour de poules de Champions League disputés contre l'OL (1-2; 2-2).

Houssem Aouar suscite bien des convoitises avec ses performances XXL répétées. Il a donné une très belle image de la France. Si on le sélectionne c'est parce qu'on croit en son potentiel et c'est dans ce sens qu'il faut le voir. Invité à s'exprimer sur le cas Aouar, le boss rhodanien a juré ne pas mettre la pression sur son jeune talent, tout en démentant avoir influencé Fekir par le passé.

Convoité par la Fédération algérienne de Football et son sélectionneur Djamel Belmadi, le franco-algérien Houssem Aouar va devoir choisir pour quelle sélection il souhaite évoluer. Bien sûr qu'on le suit depuis trois mois. "Si Didier Deschamps veut le bloquer par rapport à la sélection algérienne, il peut faire des choses. J'ai vraiment envie qu'il réussisse jusqu'au bout, peu importe ses orientations en matière de sélection, et qu'il reste à l'OL". Si on sent qu'il a l'envie de jouer pour son pays d'origine on avancera d'un pas, mais s'il ne se sent pas concerné, on passera à autre chose. "Il est toujours très calme et a une bonne vision".

Dernières nouvelles