Carburants : les stations en pénurie d'essence près de chez vous

Le mouvement des

Le mouvement des"gilets jaunes

Ce mercredi 5 décembre au matin, à 9 h, 403 stations étaient en situation de rupture partielle de carburant et 298 en rupture totale, selon les informations du site Mon-essence.fr, basées sur les signalements des automobilistes.

"Ne vous rendez aux stations-service qu'en cas de réel besoin (.) Ne faites pas de réserves de confort/précaution", écrit la préfecture dans un communiqué qui recense au moins une quinzaine de stations fermées.

A Lorient, la situation pourrait se dénouer sur le terrain judiciaire.

Mais ce mardi, deux entrepreneurs de travaux publics, engagés dans le blocage, ont été convoqués devant le tribunal de commerce de Lorient, rappelle Ouest-France, après une plainte déposée à leur encontre par la direction du dépôt pour entrave à l'activité.

"Certaines stations sont en rupture de gazole et d'essence" et d'autres "limitent les livraisons", a-t-il confirmé.

À Brest, le dépôt pétrolier est toujours bloqué par des "gilets orange " (indépendants du BTP). Ils ont prévu de s'y rendre à une dizaine à 17H00. C'est un effet collatéral du mouvement des "gilets jaunes" dont les blocages instaurés autour des dépôts pétroliers aux quatre coins du pays ont pour conséquence de perturber l'approvisionnement des stations-service et entraînent de plus en plus de pénuries.

Dans l'Orne, plusieurs stations-service étaient fermées pour rupture de carburant, a constaté un journaliste de l'AFP.

En Loire-Atlantique, les "gilets jaunes" menaient des opérations de barrages filtrants notamment à Saint-Nazaire, à proximité du port et Donges, près de la raffinerie Total.

Dernières nouvelles