Enfin, le musée des civilisations noires officiellement réceptionné

Sénégal: le musée des civilisations noires inauguré à Dakar

À Dakar, un nouveau musée pour accueillir les biens culturels africains

À l'image de ce Musée des civilisations noires (MCN), la réhabilitation ou la construction de musées modernes à travers l'Afrique bat en brèche l'argument du manque d'infrastructures adaptées, souvent opposé aux demandes de restitution que des pays comme la France affirment vouloir faciliter. Le projet des " Sept Merveilles " du parc culturel lancé par Abdoulaye Wade, est constitué du Musée des civilisations noires, du Musée d'art contemporain, de la Bibliothèque nationale, des Archives nationales, de l'Ecole des Beaux-Arts, de l'Ecole d'architecture et du Palais de la musique (Grand Théâtre).

C'est ce jeudi 06 décembre que le chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall procédera à l'inauguration officielle du Musée des civilisations noires à Dakar.

D'une surface de 14.000 m2, le nouveau musée peut accueillir 18.000 pièces, allant de vestiges des premiers hominidés, apparus en Afrique il y a plusieurs millions d'années, aux créations artistiques actuelles, selon son directeur, Hamady Bocoum. Sans dévoiler précisément les objets qui seront exposés lors de l'ouverture, M. Bocoum a évoqué la présence de crânes, d'outils en pierre, de peintures, sculptures et autres masques.

Aujourd'hui l'UNESCO se félicite de l'aboutissement de ce projet panafricain et de la mobilisation internationale qu'il y a eu autour du projet, notamment le soutien apporté par la République Populaire de Chine, et la solidarité de nombreux musées africains, dont les professionnels ont participé à sa conception scientifique et à la constitution de ses collections.

Pour sa part, Shugang Luo, le ministre de la Culture et du Tourisme de la Chine a affirmé que le musée des civilisations noires est "le symbole du statut du Sénégal comme un grand pays culturel de l'Afrique mais aussi le symbole du partenariat de coopération stratégique et global sino-sénégalaise ".

Dans le même veine, Abdou Latif Coulibaly, ministre de la Culture au Sénégal, a appelé, mardi 27 novembre, la France à remettre exclusivement à son pays "toutes les œuvres identifiées comme étant celles du Sénégal ". Si les responsables français décident "de restituer définitivement, nous trouverons des moyens pour récupérer ces oeuvres", a-t-il dit la semaine dernière.

Le Bénin aurait également prévu l'ouverture en 2020 de quatre musées modernes dans des villes historiques.

Ce type de projets "vient aussi vider de leur contenu un certain nombre de petits débats sur l'Afrique", a estimé M. Aledji, en référence aux doutes exprimés par certains experts sur les conditions d'accueil de ces oeuvres. ", a interrogé le recteur l'Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, contacté par l'AFP".

Dernières nouvelles