Grâce à lui, les boules de neige sont autorisées

Etats-Unis : un enfant met fin à l'interdiction des batailles de boules de neige dans sa ville

Un petit garçon fait supprimer l'interdiction des batailles de boules de neige dans sa ville

Dane Best, 9 ans, est toujours un peu frustré quand la neige arrive dans sa ville, à 1 400 m d'altitude.

L'injustice pour les enfants de Severance (Etats-Unis) a pris fin.

Les boules de neige faisaient techniquement partie de cette prohibition.

"Je pense que c'est une loi dépassée", a-t-il expliqué lors de la réunion des élus de la ville, ce lundi, rapporte l'agence de presse AP. Et malheureusement pour les enfants de la ville de 4.000 habitants, les boules de neige rentraient dans cette catégorie. Dane Best, un enfant de Severance, au Colorado, à qui l'on avait appris qu'il y était interdit de lancer des boules de neige, a eu l'occasion de plaider en faveur du droit à profiter du jeu le plus évident de l'hiver.

Une ordonnance prise par la municipalité à sa fondation en 1920 interdisait tout jet de pierre ou autre projectile.

Découvrant ce fait, Dane a lancé l'idée, avec ses camarades de classe, de faire changer la loi. Mais Dane Best, un garçon de neuf ans qui voulait s'adonner légalement à ce plaisir hivernal, a convaincu cette semaine son conseil municipal de lever cette mesure. "Des études suggèrent que le manque d'exercice à l'extérieur peut provoquer l'obésité, des troubles de l'attention, l'anxiété et la dépression", a ainsi plaidé Dane Best, qui souhaitait surtout " pouvoir lancer une boule de neige sans être hors la loi ".

Le conseil municipal de Severance a officiellement écouté lundi les arguments du garçon et lui a donné gain de cause, en votant à l'unanimité la levée de l'interdiction des boules de neige.

Quand on lui demande qui sera sa première victime, le petit garçon répond sans détour: "mon petit frère".

Dernières nouvelles