Pete Shelley, du groupe Buzzcocks, est mort

Steve Diggle Danny Farrant Pete Shelley et Chris Remington

Steve Diggle Danny Farrant Pete Shelley et Chris Remington

"C'est avec une grande tristesse que nous confirmons le décès de Pete Shelley, un des du royaume-UNI, les plus influents et prolifiques compositeurs et co-fondateur de la séminal d'origine du groupe punk Buzzcocks", un tweet commence sur la bande son compte Twitter officiel.

Le chanteur et guitariste Pete Shelley est mort ce jeudi à 63 ans en Estonie où il résidait, visiblement des suites d'une crise cardiaque.

La scène punk rock britannique perd l'un de ses plus brillants éléments. Selon des informations rapportées par la BBC, Shelley aurait été victime d'une crise cardiaque en Estonie où il vivait.

Le groupe a conclu le message promettant un énoncé plus détaillé à propos de la mort de Shelley. Le groupe, formé à Manchester en 1976, avait révolutionné la scène anglaise au milieu des années 1970, aux côtés des Sex Pistols ou de The Clash, avec des titres tels que Ever Fallen in Love (With Someone You Shouldn't've) en 1978, Orgasm Addict et What Do I Get. "Il était tenu en estime de manière formidable par l'industrie musicale et par ses fans à travers le monde". "Personne n'avait encore fait ça", expliquait Pete Shelley dans une interview aux Inrocks en 1995, "on pensait tous que seules les grosses maisons de disques et les vrais groupes avaient le droit de sortir des disques".

Shelley est né à Leigh, dans le nord-ouest de l'Angleterre, en 1955 et avait formé le groupe après avoir rencontré le chanteur et auteur Howard Devoto à l'université en 1975. Ils ont contribué à l'essor de la new wave, alliant l'énergie du punk à des lignes plus mélodiques.

" Suivez toutes les infos du Figaro culture sur Facebook et Twitter".

Dernières nouvelles