River Plate sacré — Copa Libertadores

Copa Libertadores : La gloire pour River, le désespoir pour Boca

L'incroyable but qui offre une quatrième Copa Libertadores à River Plate

Dans une ambiance de folie, les 'Millonarios' sont parvenus à inverser la vapeur en s'imposant 3-1 au terme des prolongations.

Ce n'était pas qu'un simple match de football. Durant nonante minutes, ce superclasico ne fut qu'une banale rencontre entre deux équipes qui se disputaient un trophée. Boca Juniors avait ouvert la marque par Dario Benedetto (44e), avant l'égalisation de Lucas Pratto (68e).

C'est la quatrième Copa Libertadores remportée par River Plate, tandis que Boca Juniors reste bloqué à six titres, à une victoire du record de sept titres d'Independiente, un autre club argentin.

Héritant de beaucoup plus d'espaces, les hommes de Marcelo Gallardo poussaient jusqu'à trouver la faille par Quintero, excellent depuis sa montée au jeu. Leonardo Jara a eu l'opportunité d'égaliser mais a trouvé le poteau (120e). Dimanche soir, sur la pelouse espagnole du stade Bernabeu de Madrid, au bout du suspense, River Plate s'est offert une part d'histoire du ballon rond argentin en venant à bout de l'ennemi intime de Boca Juniors (3-1). Suite à un contre, Martinez, parfaitement lancé par Quintero, filait vers le but de Boca laissé vide et profitait de la montée de son gardien pour l'ultime corner des 'Xeneize' et inscrire le but le plus facile de sa carrière.

Dernières nouvelles