Des experts préconisent l'usage du cannabis thérapeutique en France

La France se met ainsi au diapason d'une trentaine de pays

La France se met ainsi au diapason d'une trentaine de pays

Il s'agit de patients dans certaines situations cliniques et pour lesquels le soulagement est insuffisant ou avec un mauvaise tolérance des thérapeutiques, médicamenteuses ou non, accessibles. Un comité d'experts mis en place par l'Agence française de sécurité du médicament (ANSM) juge " pertinent " d'en autoriser l'usage " à visée thérapeutique " pour certains patients et dans des cas précis.

Le comité d'experts souhaite que l'ensemble de ces propositions soit appliqué et qu'une évolution de la législation soit mise en oeuvre. Suivra une décision politique, pour décider d'une éventuelle modification législative légalisant l'usage du cannabis thérapeutique. "On n'a pas un niveau de preuve permettant de le prescrire en première intention", souligne le Dr Authier. Le CSST demande également la mise en place d'un suivi des patients traités, sous forme d'un registre national "pour assurer une évaluation de son bénéfice/risque", évaluer les effets indésirables et favoriser le recherche.

La délivrance des produits - certains préfèrent la restreindre aux pharmacies des hôpitaux - ainsi que les modalités d'un éventuel remboursement restent à définir.

Le Comité exclut d'emblée "la voie d'administration fumée", c'est-à-dire notamment le joint, compte tenu des risques de la combustion pour la santé, tout aussi cancérigènes que le tabac.

En France, l'ANSM a le droit de délivrer des autoristations de mise sur le marché (AMM) pour des médicaments contenant du cannabis. D'autres voies d'administration vont être étudiées, comme les sprays, l'inhalation, les gélules, les gouttes, les suppositoires, les huiles, la voie sublinguale ou encore les patchs.

Par ailleurs, "il ne faut pas que le cannabis thérapeutique soit accessible seulement aux patients aisés qui peuvent payer la totalité du coût", estime le Dr Authier. Seules quelques centaines de patients en ont bénéficié en une vingtaine d'années.

Cela se débloque. Et il se peut que rapidement le cannabis thérapeutique soit formellement autorisé.

Plusieurs pays autorisent le cannabis thérapeutique, comme les Pays-Bas, l'Allemagne, l'Espagne, Israël, la Suisse, la Norvège, la Turquie ou encore le Canada.

Dernières nouvelles