Face ID toujours en tête de la sécurité — Reconnaissance faciale

Un visage imprimé en 3D pour tromper les smartphones Android, mais pas l’iPhone

La technologie de reconnaissance faciale trompée par... un visage imprimé en 3D

Sur iPhone, Apple propose Face ID qui est une reconnaissance faciale en 3D et prend en compte la profondeur du visage. Dans les smartphones pour le déverrouillage, dans les concerts pour repérer les harceleurs potentiels ou encore dans les supermarchés pour valider les paiements.

Backface, une entreprise basée à Birmingham spécialisée dans l'impression 3D, s'est chargée de modéliser le visage de Thomas Brewster, le journaliste de Forbes. Un journaliste de Forbes a testé les systèmes de reconnaissance faciale de différents smartphones avec une impression 3D de son visage. Face à ce prétendu visage humain, tous se sont plantés, à l'exception d'un seul: l'iPhone X. Cette petite expérience démontre que le système made in Apple maintient toujours une longueur d'avance sur la concurrence. Elle a utilisé 50 caméras pour capturer tous les détails. Forbes a fait l'essai avec une réplique coûtant environ 300 € et cinq smartphones: iPhone X, LG G7 ThinQ, Samsung Galaxy S9, Samsung Galaxy Note8 et OnePlus 6. Ainsi, le système reconnaissance faciale du Samsung Galaxy S9 s'est fait duper par le masque 3D mais pas celle de l'iris. En revanche, du côté des smartphones de Samsung, la reconnaissance faciale est un peu plus exigeante puisque le téléphone ne s'est déverrouillé que de temps à autre, et non sans peine. Notez l'avertissement " la reconnaissance faciale est moins sécurisée qu'une empreintre (sic) digitale et le mot de passe ".

Dernières nouvelles