Sport: Tennis: sous l'impulsion de Serena, des règles adaptées à la maternité

La tenue de Serena Williams à Paris ce printemps

La tenue de Serena Williams à Paris ce printemps

" Ces changements sont conçus pour soutenir pleinement les joueuses dans leur retour à la compétition, tout en maintenant les normes les plus élevées en matière de compétition sportive et d'équité".

La question du traitement réservé aux femmes de retour de grossesse sur le circuit a été portée sur le devant de la scène par Serena Williams, quand la championne américaine de 36 ans est revenue à la compétition en mars, après avoir donné naissance à une petite fille, Olympia, en septembre 2017. Tombée à la 451e place mondiale, les organisateurs parisiens décident de ne pas lui attribuer de tête de série. Dorénavant, " aucune joueuse ne sera écartée de sa position de tête de série gagnée ", assure la WTA.

D'abord, selon un document diffusé sur les réseaux sociaux dans la semaine et dont l'AFP a obtenu confirmation auprès d'un entraîneur vendredi, le gel du classement est porté de deux à trois ans maximum et il est désormais ouvert aux joueuses classées jusqu'à la 375e place mondiale, au lieu de la 300e.

" Une joueuse qui a un classement protégé pour la grossesse a une période de 3 ans (contre 2 auparavant, ndlr) pour utiliser ce classement protégé, qui commence maintenant à la naissance de l'enfant ", et non plus à la date du dernier tournoi joué, a souligné Steve Simon dans le communiqué de la WTA lundi.

S'il n'accorde toujours pas nécessairement aux joueuses utilisant leur "classement protégé" un statut de tête de série, le nouveau règlement introduit une disposition les protégeant davantage. La WTA garantira que les joueuses seront en mesure d'éviter les têtes de série lors des premiers tours de tournois.

Fin mai de cette année, Serena Williams avait fait sensation à Paris en jouant avec une combinaison intégrale noire moulante à Roland-Garros. "Cette tenue ne sera plus acceptée".

Sur la tenue vestimentaire, la WTA a aussi fait un pas en avant puisqu'elle précise que: les "leggings et les shorts de compression à mi-cuisse peuvent être portés avec ou sans jupe, short ou robe".

Toute source souhaitant supprimer ce contenu du moteur de recherche de notre site, veuillez nous envoyer un courrier électronique et vous remercier de votre compréhension.

Dernières nouvelles