Google a transféré des milliards aux Bermudes

Google a déplacé près de 20 milliards d'euros aux Bermudes en 2017

Google transfère davantage d'argent vers les Bermudes

Certains sandwichs valent de l'or. Les preuves de ces montages se trouveraient dans des documents transmis en fin d'année 2018 à la Chambre de Commerce néerlandaise selon l'agence Reuters.

"Nous payons toutes les taxes que nous devons et nous conformons aux règles fiscales de tous les pays dans lesquels nous opérons à travers le monde", déclare Google dans un communiqué.

Google profite en effet des législations particulièrement avantageuses des Pays-Bas et de l'Irlande pour réussir une telle opération.

La filiale de Google aux Pays-Bas a servi à verser les revenus gagnés à l'extérieur des États-Unis vers une autre filiale basée aux Bermudes où l'entreprise ne paie aucun impôt. Et ainsi, la filiale ne s'acquitte pas d'impôt sur les bénéfices. Selon les documents de la Chambre de Commerce néerlandaise, Google Netherlands Holdings BV a versé 3,4 millions d'euros d'impôts aux Pays-Bas en 2017 pour un bénéfice brut de 13,6 millions.

En 2020, l'Irlande mettra fin à ses avantages fiscaux, ce qui n'arrange pas GoogleBien que perverse dans sa description, la technique est légale et permet à Google d'éviter de passer à la caisse en Europe ou aux États-Unis.

Le Figaro rapporte ainsi que les avantages en matière de fiscalité dont bénéficie aujourd'hui Google devraient donc s'achever en 2020.

Dernières nouvelles