Pourquoi les Français n'ont touché que peu d'intérêts cette année — Livret A

La CLCV veut protéger le Livret A de l'inflation

Gel du taux du livret A : 3,6 milliards d'euros de perte de pouvoir d'achat pour les épargnants

Macron est-il le président des riches même pour les épargnants?

" Pour l'année 2018, l'inflation devrait se situer à environ 1,8% ou 1,9%".

François Carlier, le délégué général de la CLCV, estime dans Le Parisien: "Un point de taux d'intérêt sur les 360 milliards d'euros placés sur ces livrets, cela se traduit par une perte d'environ 3,6 milliards d'euros de pouvoir d'achat pour les Français".

"À un niveau collectif, si on additionne les encours du livret A et du LDDS des particuliers, soit 360 milliards d'euros, le manque à gagner pour la collectivité des épargnants sur ce point de rendement en moins est de 3,6 milliards d'euros pour 2018, ce qui est considérable". Avec un taux du Livret A gelé à 0,75%, le rendement sera de plus d'un point inférieur à l'inflation. Le manque à gagner atteint 100 euros pour un épargnant qui possède 10.000 euros d'épargne.

Un taux minimum de 0,50%

. Les personnes âgées de plus de 65 ans (déjà concernées par la hausse de la CSG) qui disposent d'une épargne moyenne de 8 009 euros, la perte est presque du double: 84,09 euros de manque à gagner. Au contexte économique, avec des taux d'intérêt très faibles.

Au printemps, le gouvernement avait annoncé le gel pour deux ans du taux du Livret A à 0,75 %, le plus bas niveau historique de ce placement réglementé créé il y a 200 ans. Elle plaide par ailleurs pour "revenir à l'ancienne formule de calcul du Livret A qui garantissait un rendement au moins équivalent au taux d'inflation".

La CLCV dénonce des décisions " très préjudiciables pour le pouvoir d'achat des Français ". Et 2020 marquera l'entrée en vigueur d'une nouvelle méthode de calcul.

Ce que dément le ministère de l'Economie contacté par Libération. Explications.Le livret A et le LDDS sont rémunérés à 0,75 % depuis la mi-2015. "Les épargnants les plus défavorisés ou modestes ont accès au livret d'épargne populaire [LEP, ndlr] qui garantit un taux d'intérêt de 1,25 % plus proche de l'inflation", indique Bercy. Une partie de la collecte de ces deux produits d'épargne est centralisée à la Caisse des dépôts. Mais la CLCV fait observer que dans la loi de Finances 2018, le gouvernement a sucré 1,5 milliard d'aides financières au logement social par le biais d'une baisse des APL aux locataires que les organismes de HLM ont dû compenser par une baisse de leur loyer.

Dernières nouvelles