Belgique : Uber dorénavant illégal à Bruxelles

Edition numérique des abonnés

Uber est jugé une nouvelle fois ILLÉGAL à Bruxelles: "Il faut des voitures qui ont une licence de taxi"

Depuis plusieurs années les taxis bruxellois réclament avec véhémence l'interdiction d'Uber et de son service de VTC.

Le jugement confirme une précédente décision de septembre 2015 du tribunal de commerce de Bruxelles qui estimait que le service Uberpop enfreignait la législation en permettant à des chauffeurs de réaliser des courses rémunérées alors qu'ils ne disposent pas des autorisations et notamment d'une licence de taxi.

La juge du tribunal de commerce de Bruxelles vient de confirmer que le service de transports Uber était illégal à Bruxelles, rapporte Le Soir.

Le tribunal de commerce de Bruxelles a déclaré illégal le service de VTC développé par le groupe internet américain Uber. En effet, Uber campe sur sa position: tout comme en France, UberX n'est pas officiellement un service de taxi, selon la société, mais un service de location de voiture avec chauffeur.

Uber a d'ailleurs annoncé que cette décision n'aurait "pas d'impact immédiat sur [ses] activités". La juge du tribunal y estime selon les deux quotidiens que seuls les chauffeurs possédant une licence bruxelloise de taxi, et donc un luminaire au-dessus de leur véhicule, peuvent effectuer des courses de taxis dans la capitale.

Après trois ans d'absence, Uber a fait son retour, en mars 2018, à Barcelone, avec le service UberX de mise en relation d'usagers avec des chauffeurs professionnels. A contrario, UberX ne propose que des contacts avec des chauffeurs professionnels disposant des licences requises.

" L'interdiction existait déjà, mais Uber avait méconnu la première décision en l'interprétant à sa manière, et donc il a fallu demander à la juge de bien préciser que pour faire du taxi, il faut travailler avec des voitures qui ont une licence de taxi ", a expliqué Michel Pêtre, patron des Taxis Verts, sur RTL info. "Le juge dans cette affaire ne prononçait pas une décision déterminante mais informative, et cette opinion devra encore être considérée par la justice applicable avant qu'un jugement soit rendu", précise ainsi la plateforme.

Dernières nouvelles