Cinq ados perdent la vie en Pologne — Incendie

Pologne: cinq adolescentes meurent dans l'incendie d'une «escape room»

Pologne : 5 adolescentes trouvent la mort pendant un «escape game».

L'homme a été inculpé de manquement délibéré à la sécurité incendie et homicide involontaire par incendie, a indiqué Ryszard Gasiorowski, porte-parole du procureur local, à l'agence de presse polonaise PAP. Il n'y avait aucune sortie d'urgence, rapporte le chef des pompiers de la région, Leszek Suski. D'après les premières Constatations des Pompiers a éclaté l'Incendie dans une pièce voisine.

Un jeune homme qui était à l'emploi du site a été hospitalisé pour des brûlures. S'il est reconnu coupable, il risque jusqu'à huit ans de prison.

Le Premier ministre Mateusz Morawiecki a promis dimanche de faire fermer toutes les 'escape rooms' ne répondant pas aux normes de sécurité. Selon les explications du ministre polonais de l'Intérieur Joachim Brudzinski à la chaîne de télévision privée TVN24, "les victimes de cette tragédie sont des enfants de 15 ans, des jeunes filles qui célébraient un anniversaire".

Ces salles sont devenues très populaires en Europe ces dernières années.

Lors d'une cérémonie commémorative à la cathédrale de Koszalin, un évêque a identifié les victimes par leur prénom: Julia, Amelia, Gosia, Karolina et Wiktoria. De ce nombre, 13 ont été immédiatement fermées.

Depuis vendredi, plus de 200 des 1100 salles de jeux d'évasion du pays ont été inspectées.

Dernières nouvelles