Inondations et coupures de courant

La tempête a évité de justesse des îles très touristiques

La tempête a évité de justesse des îles très touristiques

Pabuk, première tempête tropicale à frapper cette partie du royaume en dehors de la saison de la mousson depuis environ 30 ans, a entraîné des vents violents soufflant jusqu'à 75 km/h, des vagues de trois à cinq mètres de haut et des pluies torrentielles provoquant de nombreuses inondations.

Cette dernière, qui a touché les terres plus rapidement que prévu, a déjà fait des victimes.

Toutes les îles du golfe, notamment Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, "seront touchées, car Pabuk est immense", a déclaré Phuwieng Prakhammintara, directeur du centre météorologique thaïlandais. Mais, "elle pourrait provoquer des crues éclair", a averti Phuwieng Prakhammintara, cité par l'AFP.

Selon un responsable de l'autorité provinciale de l'électricité, sur le continent, de nombreux foyers sont privés d'électricité dans les provinces de Nakon Si Thammarat et Surat Thani en raison de la chute d'arbres et de poteaux qui ont endommagé des lignes électriques. Mais depuis mercredi, des dizaines de milliers d'entre eux ont fui la zone.

"Tout est terminé. Les 10'000 touristes restés sur notre île sont en sécurité", a déclaré de son côté Krikkrai Songthanee, chef du district de Koh Phangan, réputée pour ses fêtes de pleine lune, ajoutant que les vents violents avaient causé des dégâts mineurs. "Ils n'ont pas peur, ils comprennent la situation", a-t-il relevé.

Sur Koh Tao, l'un des meilleurs sites de plongée d'Asie du Sud-Est, résidents et vacanciers se préparent aussi à affronter la tempête.

Les drapeaux rouges interdisant la baignade n'ont toutefois pas encore été retirés sur certaines plages. "Le temps se dégrade et le vent se lève. J'ai fini d'acheter des provisions (.) Mais il n'y a pas de gaz partout et le supermarché est déjà à court de certains produits", a relaté un moniteur de plongée espagnol qui a requis l'anonymat.

Pabuk a été rétrogradée samedi matin en dépression alors qu'elle s'est déplacée au-dessus de la mer d'Andaman, où se trouvent les stations touristiques de Krabi et de Phuket, avant de s'éloigner de la Thaïlande, a annoncé samedi lors d'un point presse le centre météorologique thaïlandais.

Des vents approchant les 120 km/h, des vagues pouvant atteindre les 7 mètres, la tempête Pabuk touche actuellement les îles du Sud de la Thaïlande. Pabuk s'abat sur la destination alors que la saison touristique est à son plus fort. Le pays devrait accueillir plus de 40 millions de touristes en 2018.

Dernières nouvelles