La Banque mondiale perd son président

Banque mondiale: Le président Jim Yong Kim annonce sa démission

La Banque mondiale perd son président

Les raisons de son départ restent encore inconnues.

Le président de la Banque Mondiale Jim Yong Kim a annoncé qu'il quitterait son poste le 1er février, soit trois ans avant la fin de son actuel mandat.

Dans un communiqué repris par RFI, la Banque mondiale indique que Jim Yong Kim rejoindra "une société" et se focalisera "sur les investissements dans les infrastructures dans les pays en développement".

Sous sa direction, l'institution a défini deux objectifs dès 2012: mettre fin à la pauvreté extrême d'ici 2030 et encourager la prospérité partagée, " en se concentrant sur les 40 % les plus pauvres de la population des pays en développement", a souligné la banque dans un communiqué publié peu après son annonce. Le président aurait reçu une offre intéressante d'un fonds d'investissement. En plus de travailler sur les infrastructures, il va rejoindre le conseil d'administration de Partners in Health (PIH), institution dédiée à la santé des populations défavorisées qu'il a créée il y a plus de trente ans.

Kristalina Georgieva, CEO de la Banque mondiale, assurera la présidence ad interim à partir du 1er février.

Dernières nouvelles