La série animée d'anthologie "Love, Death & Robots" sortira prochainement — Netflix

En images : Love, Death and Robots, la série animée tarée de David Fincher et Tim Miller

David Fincher prépare la première anthologie d'animation de Netflix : Love, Death & Robots

Pendant que les fans de Mindhunter se mordaient les doigts en trépignant d'impatience à l'idée de découvrir la suite des enquêtes haletantes d'Holden Ford, le cinéaste préparait en secret un deuxième projet complètement dingue avec Netflix.

Dans son appétit insatiable pour le contenu d'animation, la plateforme de streaming américaine a ainsi fait appel aux deux réalisateurs pour qu'ils pilotent Love, Death & Robots, une série de 18 épisodes animés indépendants les uns des autres, pour autant de directions artistiques. La série est à destination d'un public adulte et sera composée de 18 épisodes courts (de 5 à 15 minutes).

Au menu: des produits laitiers sensibles, des soldats loup-garou, des robots devenus fous, des monstres poubelles, des cyborgs chasseurs de prime, des araignées extraterrestres et des démons assoiffés de sang. Explorant un large spectre de récits, de la science fiction à l'horreur en passant par la comédie ou le fantastique, le projet sera aussi l'occasion d'expérimenter plusieurs techniques d'animation (2D, 3D, numérique, motion capture, 3D photoréaliste). Les midnight movies, les comics, les livres et les magazines dédiés à la fiction et au fantastique m'ont inspiré pendant des décennies, mais étaient jusqu'à maintenant relégués à la marge d'une culture considérée comme réservée aux geeks, dont je fais partie.

D'après le réalisateur, ce projet combine "son amour pour l'animation et les histoires incroyables ".

Love, Death & Robots souligne aussi la qualité de la collaboration entre Netflix et David Fincher. Je suis super excité par le fait que le paysage de l'animation pour adulte a enfin évolué et occupe plus largement les discussions.

Dernières nouvelles