Un jeune rugbyman français décède après un plaquage

Faits divers - Nouveau décès d'un jeune joueur de rugby, après un choc lors d'un match amateur à Dijon

Amateur. Nouveau décès d’un jeune joueur

Le monde du rugby est à nouveau en deuil. Le 24 novembre, participant au Tournoi des cinq ballons, compétition entre plusieurs écoles d'ingénieurs, il avait été victime d'un traumatisme crânien qui l'avait laissé dans le coma. Il est resté hospitalisé pendant plus de six semaines et est mort, dimanche, au CHU de Dijon.

Un étudiant de 23 ans est décédé dimanche à l'hôpital de Dijon des suites d'un choc subi fin novembre au cours d'un match de rugby amateur, a-t-on appris lundi auprès de son école d'ingénieurs, l'Esirem, où il était inscrit en 5e année.

C'est un de ses amis qui a révélé son décès sur les réseaux sociaux. Il avait 23 ans.

Le décès de Nathan Soyeux s'ajoute à la mort de trois joueurs survenus en 2018: Nicolas Chauvin, joueur du Stade français de 18 ans, Louis Fajfrowski, joueur d'Aurillac de 21 ans et Adrien Descrulhes, joueur amateur de Billom (Puy-de-Dôme) de 17 ans.

Une enquête va désormais devoir déterminer les circonstances exactes de sa mort. L'Esirem Dijon a manifesté sur Twitter sa "profonde tristesse" après le décès de Nathan Soyeux et a tenu à apporter "tout son (.) Lire la suite sur Liberation.frAlerte sur la santé des jeunes sportives de haut niveauFoot L'Egypte récupère la Coupe d'Afrique " Il y a à mon goût beaucoup trop de joueuses étrangères dans le championnat de France".

Dernières nouvelles