Delta commande quinze Airbus A220 supplémentaires

Boeing et Airbus franchissent tous deux les 800 livraisons nouveau record pour le duopole

A220 Delta Air Lines commande 15 appareils supplémentaires

Airbus a terminé l'année avec un record de 800 livraisons, mais les 747 commandes nettes marquent un recul par rapport à 2017. Boeing comptabilisait 736 livraisons en 2017, contre 718 pour Airbus. L'avionneur européen a annoncé mercredi des commandes nettes en chute de 33% sur l'année dernière, à 747 unités, et a confirmé avoir livré 800 appareils l'an passé, le groupe ayant ainsi atteint son principal objectif industriel.

Rappelons que c'est en 2016 que Delta Air Lines avait commandé 75 appareils à Bombardier, qui exploitait alors le programme C Series, devenu A220 depuis qu'Airbus en a pris les commandes.

Fin 2018, le carnet de commandes d'avions commerciaux Airbus atteignait un nouveau record pour l'industrie de 7577 appareils, dont 480 A220, contre 7265 fin 2017.

L'avionneur a donc réalisé un nouveau trimestre de tous les records avec pas moins de 297 avions commerciaux livrés en trois mois, c'est à dire bien au-delà des cadences de production de ses différentes FAL.

Les commandes d'Airbus ont décroché en 2018. Airbus augmente ainsi pour la 16e année consécutive le nombre d'avions commerciaux livrés sur un an. "Je suis également satisfait du bon niveau des prises de commandes, qui témoignent de la vigueur sous-jacente du marché des avions commerciaux et de la confiance que nous accordent nos clients".

Airbus aura donc livré 626 monocouloirs de la famille A320 (68 de plus qu'en 2017) dont 386 monocouloirs remotorisés (205 de plus qu'en 2017), 46 A330 (67 en 2017) et 3 A330neo (les premiers), 93 A350 (15 de plus qu'en 2017), 12 A380 (15 en 2017) ainsi que 20 A220.

Airbus a publié ses chiffres de commandes et livraisons pour l'année 2018. Les commandes nettes et le carnet de commandes pour l'exercice 2018 correspondent à la situation contractuelle, précise son communiqué; la valeur du carnet de commandes pour l'exercice 2018 sera calculée selon la norme IFRS 15 et reflètera la valeur recouvrable de ces contrats. Le carnet de commandes pour l'exercice 2017 ne sera pas ajusté.

Dernières nouvelles